Poster un nouveau sujetRépondre au sujetPartagez|

(m) COLTON HAYNES ∞ tu m'aimais moi, ou notre relation interdite?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
B. Dillawn Willis
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: toujours après être partie pendant huit ans à Londres.
Lieu de résidence: #212, alewa heights.
Statut civil: célibataire.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : aidy, emma, skye, sven et wyatt.
Messages : 88
Date de naissance : 17/09/1987
Age : 29
Avatar : holland roden.
Emploi : journaliste indépendante.

MessageSujet: (m) COLTON HAYNES ∞ tu m'aimais moi, ou notre relation interdite? Dim 2 Nov - 21:47


Charlie Oswald
Citation qui le représente bien ici
Ce personnage s'appelle Charlie Rory Oswald. Né le 10 janvier 1987 à Londres, Angleterre, il a maintenant 27 ans. Sa profession, c'est journaliste (spécialité au choix) et actuellement, il est célibataire. On dit de lui qu'il est attachant, persuasif, aimable, avenant, extraverti, charmeur, secret, il a le sang chaud, ... et qu'il/elle ressemble à Colton Haynes.

   
Son histoire

Niveau histoire, tout est assez libre. En effet, je laisse quand même quelques petits points pour guider, mais ils ne sont pas primordiaux.


   • Famille : je ne vois pas Charlie comme un fils unique, mais plutôt ayant une petite sœur, qu’il protège plus que tout, genre la prunelle de ses yeux. Niveau parents, tout est libre ; ils peuvent être toujours ensemble, avoir divorcés, … Par contre, je le vois bien être né dans une famille plutôt aisée, vivant dans le centre-ville de Londres, et non dans une banlieue.
   • Naissance : Charlie est né à Londres. Il n’a jamais déménagé puisqu’il connait Sawyer (son meilleur ami) depuis toujours, et qu’ils ont grandis ensemble.
   • Métier : Charlie est journaliste, ce qui est sa passion. A vous de voir si son métier est bien vu par ses parents, ou non. Je le vois bien n’avoir jamais été à fond scolairement jusqu’à ce qu’il trouve sa voie, après quoi il est devenu beaucoup plus sérieux, et motivé.


   
Ses meilleurs amis
Sawyer Jenkins :– meilleur ami / attention, Sawyer n’est pas jouable, c’est juste pour décrire clairement le lien – Sawyer et Charlie, c’est une histoire qui remonte à l’époque du bac à sable. Ils ont grandis ensemble, l’un pouvant se passer de l’autre. Ils ont fait les 400 coups ensemble, ont testé une multitude de choses, et savent tout l’un de l’autre. Ils se complètent totalement. Cependant, cette belle amitié a pris un coup lorsque Charlie a commencé à voir Dillawn dans le dos de son meilleur ami alors qu’ils étaient encore ensemble. En effet, se sentant coupable, il s’est éloigné de lui. Sawyer s’est douté qu’il voyait quelqu’un étant donné que son meilleur ami était beaucoup plus épanoui, mais a toujours respecté le fait qu’il ne veuille pas lui dire.

Le scénario de rencontre avec Sawyer est totalement libre, ils peuvent s’être détestés dans un premier temps, comme ils peuvent s’être adorés tout de suite. Ensuite, Charlie peut avoir révélé ou non sa liaison avec Dillawn, auquel cas la réaction de Sawyer est totalement libre, aussi. Cependant, si Charlie a avoué avoir couché avec Dillawn, il l’a fait après le départ de cette dernière.


   
Dillawn Willis: je vais afficher le lien dans le post suivant, comme il est assez long. héé Arrow
En réalité, j'en ai écris long, parce que je voulais bien définir chaque étape de leur amitié, mais il est simple, hein, faut pas prendre peur. Hide


   
Elliot Matthews Elliot et Charlie se sont toujours bien entendus. En effet, ils sont cousins, et étant dans la même ville ils se voyaient très souvent, chacun étant le frère que l’autre n’a pas eu. Lorsqu’Elliot est parti à la guerre, ils se contactaient comme ils le pouvaient, même si ce n’était pas aussi souvent qu’ils le voulaient. Cependant, leur relation a pris un tout autre tournant lorsqu’Elliot a déménagé à Honolulu. En effet, à force de recherches, Charlie a découvert que son cousin habitait dans la même ville que Dillawn, et a donc demandé à celui-ci de la surveiller, et surtout de lui dire si elle était en couple ou non. Lorsqu’il a découvert que non, il a pris la décision de la rejoindre, et Elliot et sa fiancée l’hébergent avant qu’il puisse s’installer.

Je laisse le lien assez vague pour que le lien soit approfondit avec Elliot, histoire de ne pas imposer un truc. Vous pourrez modifier deux trois trucs ensemble, histoire de rendre le lien vraiment personnel. De plus, le lien avec Elliot entraîne un autre lien avec Skye, la fiancée d’Elliot (qui est un de mes autres comptes), donc on pourra vraiment faire un truc super original tous les trois. Genre une coloc de foufou (et Elliot étant hyper jaloux, il ne va pas forcément apprécier que sa fiancée garde ses vieilles habitudes, à savoir traîner en petite tenue le matin siffle Arrow ).


Dernière édition par B. Dillawn Willis le Sam 21 Mar - 20:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Dillawn Willis
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: toujours après être partie pendant huit ans à Londres.
Lieu de résidence: #212, alewa heights.
Statut civil: célibataire.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : aidy, emma, skye, sven et wyatt.
Messages : 88
Date de naissance : 17/09/1987
Age : 29
Avatar : holland roden.
Emploi : journaliste indépendante.

MessageSujet: Re: (m) COLTON HAYNES ∞ tu m'aimais moi, ou notre relation interdite? Dim 2 Nov - 21:48



Charlie et Dillawn
Les feux de l'amour.
« - J’ai eu le job chez London Infos ! – Félicitations ! ». Dillawn sourit de toutes ses dents. En effet, elle était ravie de savoir qu’elle aurait eu tête connue dans le journal où elle travaillait, et appréciant réellement Charlie, cela ne pouvait que bien se passer. Elle l’avait aidé pour cet entretien, connaissant les exigences du journal, ce qui lui avait permis de décrocher le poste plus facilement, néanmoins, il était indéniable qu’il avait un réel don en ce qui concernait le journalisme, et ça elle l’avait vu bien auparavant lorsqu’il lui avait fait lire ses articles. Elle se voyait déjà bosser en collaboration avec lui, et faire des articles de folies tous les deux. Quelques minutes plus tard, Sawyer les rejoint, prenant Dillawn par la taille. Elle sourit en se collant à lui, et annonça à son époux que Charlie avait eu le job. On ne pouvait pas le nier, les trois formaient une image assez idéale, le genre d’amitié que tout le monde voudrait. En effet, Charlie et Dillawn s’étaient tout de suite entendus, ce qui n’était sans déplaire à Sawyer qui se voyait mal se séparer de l’un de l’eux deux. Ils étaient le trio infernal depuis maintenant sept ans, et cela n’était pas près de changer. Cependant, derrière cette image parfaite, la réalité n’était pas aussi rose. En effet, le couple Sawyer / Dillawn commençait sérieusement à vaciller, et les disputes étaient de plus en plus fréquentes et longues. En effet, la jeune rousse fraîchement diplômée n’avait tendance à penser qu’à son boulot du haut de ses vingt-deux ans, ce qui avait tendance à tuer Sawyer qui lui voulait fonder une famille.

Encore une dispute. Enervée comme tout, Dillawn avait choisi de se réfugier dans son bureau à la tour du journal, histoire de passer sa colère dans un article plutôt que sur la vaisselle de son appartement. Depuis quelques temps, la communication avec Sawyer se résumait à des disputes, et plus rien d’autre. Remontée comme une pendule, elle traverse les couloirs du bâtiment avant de claquer violemment la porte et poser sa tête entre ses deux mains, les coudes posés sur le bureau. Elle n’entend même pas que la porte s’ouvre, et sursaute lorsqu’elle entend la voix de Charlie lui demander, inquiet : « - Eh ça va ? – Bien sûr, tu vois bien que je pète le feu. Manque plus que les confettis pour résumer mon état d’esprit tellement je rayonne. ». Piqué au vif, Charlie fronce les sourcils, avant de répliquer : « - Je peux partir, aussi. ». Dépitée, elle s’excuse avant d’essuyer ses larmes et relever la tête, et dis : « - J’en ai marre de cette situation, je te jure. ». Elle ne se demande même pas ce qu’il fait là, le connaissant, il est resté tard pour travailler, comme il le faut souvent. Depuis trois mois qu’il est embauché là, Charlie et Dillawn se sont énormément rapprochés. En effet, elle lui confit tous ses problèmes de couple, et lui l’écoute toujours attentivement avant de lui donner les bons conseils. Il s’approche d’elle, et s’assoit sur le bureau en face d’elle, avant de lui caresser les cheveux pour la réconforter. Elle, sans qu’elle comprenne vraiment pourquoi, dans une pulsion incontrôlable l’attire à elle par le col avant de l’embrasser fougueusement sur la bouche. Il s’éloigne brusquement, tout en la regardant, étonné. Elle commence à culpabiliser, et cherche quelque chose à dire pour se rattraper. Néanmoins, elle n’a pas le temps de dire quoi que ce soit, puisque le jeune l’attire à elle, et l’embrasse à son tour. Elle ne le rejette pas, et encore moins quand il pose les mains dans le creux de son dos. Ils se déplacent sur le canapé qu’elle avait installé pour les entrevues, avant de passer une nuit ensemble, une nuit qui sera le début de la fin. Fatigués et encore confus, ils s’endorment en cuiller, avant de se réveiller paniqués quelques heures plus tard. Ils décident de passer cet ‘incident’ sous silence, et de reprendre le cours normal de leur vie, bien qu’une gêne se fasse sentir dès qu’ils sont tous les deux seuls dans la même pièce. Une gêne, et une attirance. Une très grosse attirance.

« - Mon Dieu, qu’est-ce qu’on a fait ? – Tu veux vraiment que je te réexplique ? – Je ne rigole pas, Charlie. Je me sens tellement mal… - Toi-même tu m’as dit que ton couple partait en vrille, y a pas de quoi se sentir mal ! – Oh, tu m’énerves. ». Rongée par la culpabilité, elle regardait Charlie, tandis qu’ils partageaient une nouvelle fois le même lit. C’était comme ça à chaque fois qu’ils sortaient d’une séance de jambes en l’air, c’est-à-dire régulièrement. Trop régulièrement, même. Tellement régulièrement que s’ils continuaient, Sawyer s’en rendrait compte, et ce serait la fin des cacahuètes. Mais ce qui énervait le plus Dillawn, c’était que lorsqu’ils espaçaient trop leurs retrouvailles, il lui manquait quelque chose, elle se sentait vide. Et juste pour cette raison, il fallait faire quelque chose, cette situation durait depuis bien trop souvent. Ils avaient déjà tenté de s’éloigner, mais c’était toujours pour mieux se retrouver, et c’est ce qui faisait si peur à la rousse. Après tout, elle était mariée, et même si son mariage était une catastrophe, Sawyer ne méritait pas qu’on le trompe, lui qui était si adorable avec elle. N’en pouvant plus de tout cela, elle embrasse Charlie sur le front avant de rhabiller et quitter la chambre d’hôtel. C’est décidé, c’était la dernière fois.

Ayant peur de ne pas tenir ses engagements, Dillawn décide de tout plaquer, mari, amant, boulot, appartement, et repartir à Honolulu. Elle ne prévient personne d’autre que Sawyer. Elle lui explique qu’ils s’occuperont du divorce par courrier, qu’elle ne peut plus gérer leurs disputes incessantes. Elle n’en dit pas plus, elle n’a pas la force. Quant à Charlie, c’est ce qu’il lui fait le plus mal. Elle ne veut pas se l’avouer, mais elle est déchirée à l’idée de le quitter. Elle regarde une dernière fois le profil Facebook du jeune homme avant de le supprimer de ses amis, et monter dans l’avion qui l’emmène vers une nouvelle vie.

Charlie et Dillawn, ça a duré six mois. Six mois pendant lesquels ils se sont vus très souvent, et des liens se sont noués. La vérité, c’est que Dillawn a pris peur dès qu’elle a vu qu’elle commençait à avoir des sentiments forts pour lui. Elle a prétexté sa rupture avec Sawyer pour s’enfuir, sans pour autant avoir le courage de prévenir Charlie. En effet, elle savait que si elle allait le voir, il allait réussir à la convaincre de rester. Et elle ne voulait pas rester avec quelqu’un qui n’était attaché que sexuellement parlant avec elle. Parce que pour elle c’est ça, Charlie n’est pas avec qu’elle que pour le sport, sans sentiment. S’il est revenu vers elle plusieurs fois, c’est uniquement parce qu’il apprécie plus que tout l’idée de coucher avec l’interdit (la femme de son meilleur ami, en l’occurrence). Sauf que la réalité est beaucoup plus complexe. Je le vois être amoureux d’elle aussi, et genre ayant tous les deux leur fierté, ils n’auraient jamais rien dit à l’autre, persuadé de se prendre un vent. Cela fait maintenant quatre ans que Dillawn est partie, et ni l’un ni l’autre n’a oublié tout ce qu’il s’est passé. En effet, Charlie va contacter son cousin (voir lien avec Elliot) qui vit à Honolulu, pour savoir si elle est toujours là-bas, et la rejoindre.

Charlie a rejoint Dillawn pour avoir des explications quant à tout ce qu'il s'est passé. A leur première rencontre, ils se sont engueulés, et se sont réconciliés. Malheureusement, Charlie était revenu juste pour faire rentrer Dillawn à Londres, sans comprendre qu'elle était ici chez elle, et bien qu'ils soient sortis ensemble jusqu'à ce qu'il reparte, la situation stagne encore. De plus, Charlie est assez énervé par le fait que Dillawn ne lui fasse pas confiance, et continue de croire qu'ils ne sont ensemble que pour le sexe.


Dernière édition par B. Dillawn Willis le Sam 21 Mar - 20:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Dillawn Willis
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: toujours après être partie pendant huit ans à Londres.
Lieu de résidence: #212, alewa heights.
Statut civil: célibataire.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : aidy, emma, skye, sven et wyatt.
Messages : 88
Date de naissance : 17/09/1987
Age : 29
Avatar : holland roden.
Emploi : journaliste indépendante.

MessageSujet: Re: (m) COLTON HAYNES ∞ tu m'aimais moi, ou notre relation interdite? Dim 2 Nov - 21:49



Négociabilité du personnage
Moi je veux ci, ça, mais pas ça, compris ?
Nom, prénom : ils sont totalement négociables, je les ai mis pour ne pas faire mettre X de partout, parce que je trouve ça moche. Ils peuvent facilement être changés.
Les informations générales : le peu que j’ai indiqué est l’essence du personnage, et ce sont des choses qui ne sont pas négociables (sauf le jour et le mois de naissance, si vraiment ça te dérange, tu peux changer. Arrow :’): ). Quant au caractère, j’ai simplement mis les points principaux, il sera à étoffer pour tu puisses mieux t’approprier le personnage.
Avatar : Colton est assez négociable, je l'adore et j'ai beaucoup pensé à lui en créant ce scénario, mais il peut être remplacé, il ne faut pas hésiter à proposer d'autres personnes! Je me garderai juste un droit de veto sur le choix. coeur
► Liens : aucun des liens présents n’est négociable. Si on les a mis, c’est qu’ils nous tenaient à cœur. Ils sont faits pour évoluer, mais je voulais qu’on voit ça ensemble, et qu’on règle les petits détails à deux, parce que c’est toujours plus agréable que de devoir suivre ce que j’ai imaginé pour nos deux persos. Ce sera notre lien de la mort qui tue à tous les deux :272: I love you. Comme tu peux t’en douter, je vois trèèès fortement une issue amoureuse entre Dillawn et Charlie, donc ce serait cool qu’on soit sur la même longueur d’onde à ce niveau. héé stp

Présence et rp : pour la présence, j’aimerai quelqu’un d’actif, qui passe souvent, mais par-dessus tout qui s’intègre au forum, et qui fasse tout pour (genre jouer aux jeux, aller sur la cb, …). Je sais qu’on a tous une vie, moi la première, mais ce serait vraiment qu’on puisse faire au moins une réponse par semaine. Pour les rp, je peux faire aussi bien 700 mots que 300. Je ne vais pas mentir, je préfère largement les rps courts qui font avancer les liens, et pour lesquels on ne se prend pas la tête à décrire chaque feuille de chaque arbre pour ajouter des mots futiles. En gros, j’aime les rps courts, mais efficaces. Si vraiment tu veux faire des rps longs, alors je m’adapterai, c’est pas grave flirt niaa. Ah aussi, petit PS, j’ai plusieurs comptes (Sven, Emmalee, Melba, Kyrah et Marley), donc si tu vois pas Dillawn dans la liste des derniers connectés, tu verras forcément l’un de ces cinq noms, parce que je me connecte tous les jours, mais je change souvent de compte. Arrow

Je pense avoir dit le principal, et j’espère sincèrement ne pas t’avoir fait peur avec tous mes mots. Mais en réalité, je me répète beaucoup, hein siffle. Comme tu peux t’en douter, Charlie est ultra important à ma Dillawn, c’est pour ça que je l’attends avant impatience et plus que ça, donc ce serait formidable (foooooomidableeeuh :sing: ) si tu le prenais. Si jamais tu as une petite hésitation, ou des questions à me poser, y a la partie invités d’ouvertes, et je serais là pour répondre à la moindre question. Y aussi ma boîte de messages, qui est particulièrement ouverte pour tes beaux yeux. flirt I love you 91  


Dernière édition par B. Dillawn Willis le Sam 21 Mar - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
est tout bien bronzé !
Fiche RPG
Infos de base

MessageSujet: Re: (m) COLTON HAYNES ∞ tu m'aimais moi, ou notre relation interdite?

Revenir en haut Aller en bas

(m) COLTON HAYNES ∞ tu m'aimais moi, ou notre relation interdite?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (M) COLTON HAYNES ♦ ALEC PORTER | PRIS
» Colton Haynes | Meilleur ami + Ambiguë
» (M) COLTON HAYNES ★ You can call me 'Dante the demon killer.' Has a nice ring to it, don't you think?
» (M) Colton Haynes + vampire.
» TITUS ▷ let me be your everlasting light

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
A Little Bit Longer :: Komo Mai PalekaikoBienvenue au Paradis :: Say hello to my little friend-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet