Partagez|

Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
L. Cameron Prescott
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: juin 2012
Lieu de résidence: #303 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Profondément torturé. Et si c'était lui qu'il fallait ?
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Lewis, Ezra, Evdokya & Elliot
Messages : 172
Date de naissance : 31/01/1983
Age : 34
Avatar : Ian Somerhalder
Emploi : Pilote d'avion de ligne

MessageSujet: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Ven 9 Oct - 22:52


Johnatan & Cameron

   
Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici
Date du RP: À déterminer
   Moment de la journée: Matinée
   Lieu précis du RP: À l'aéroport, dans les toilettes
   Autres informations à ajouter: Facultatif

_________________
I AM LOST WITHOUT YOU
" S'il y a une chose à laquelle tu tiens par-dessus tout, n'essaie pas de la retenir. Si elle te revient, elle sera à toi pour toujours. Si elle ne te revient pas, c'est que dès le départ elle n'étais pas à toi."


Dernière édition par L. Cameron Prescott le Ven 9 Oct - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Cameron Prescott
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: juin 2012
Lieu de résidence: #303 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Profondément torturé. Et si c'était lui qu'il fallait ?
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Lewis, Ezra, Evdokya & Elliot
Messages : 172
Date de naissance : 31/01/1983
Age : 34
Avatar : Ian Somerhalder
Emploi : Pilote d'avion de ligne

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Ven 9 Oct - 22:54

Johnatan & Cameron
Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici


C’était un autre vol de routine qui était sur le point d’avoir lieu. Après avoir fait le trajet entre Honolulu et New York il y a deux jours de cela, j’avais passé quelque temps dans la ville non seulement pour me reposer, mais également pour profiter des attraits de l’endroit, ou du moins, autant que je le pouvais, compte tenu que mon emploi du temps ne me permettait pas nécessairement de sortir jusqu’aux petites heures du matin, boire, quelque chose comme cela. Toutefois, je me montrai quand même satisfait du temps que j’avais pu passer dans cette ville, mais content quand même de retourner chez moi pour quelques jours avant de refaire un nouveau vol. Le lendemain matin, quelques heures avant l’heure de décollage prévue pour le vol, je me levai, rangeai mes affaires dans ma valise. Uniforme enfilée, je quittai ma chambre d’hôtel en m’assurant ne rien avoir oublié, puis je pris mon petit déjeuner dans la salle commune de l’hôtel avant de rendre mes clés, régler la note, ranger soigneusement le reçu – parce que la compagnie aérienne se devait de me rembourser – et finalement prendre un taxi pour me rendre jusqu’à l’aéroport, puisque je n’avais pas vu l’intérêt de louer une voiture pour une journée et demie. Sitôt arrivé sur les lieux, je me rendis dans la section prévue pour les employés, vérifiai les détails du vol jusqu’à Honolulu, et lorsque ce fut fait, je me préparai avec le co-pilote pour les procédures d’avant-décollage. Peu de temps avant l’embarquement prévu, toutefois, tandis que nous étions sur le point de nous diriger vers la porte nous menant à l’avion, je décidai d’aller faire un détour par les toilettes de l’aéroport, ce qui ne m’était certainement pas interdit, et qui était compréhensible, compte tenu qu’elles étaient pas mal plus spacieuses et moins occupées que les deux maigres toilettes de l’avion. Je m’y rendis donc, et une fois que je me fus soulagé et que j’étais partant pour plusieurs heures de vol, j’en vins à vérifier si j’avais toujours une apparence convenable dans le miroir, comme j’aimais bien le faire, puis je me lavai les mains, comme le voulait la coutume d’hygiène.

_________________
I AM LOST WITHOUT YOU
" S'il y a une chose à laquelle tu tiens par-dessus tout, n'essaie pas de la retenir. Si elle te revient, elle sera à toi pour toujours. Si elle ne te revient pas, c'est que dès le départ elle n'étais pas à toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Johnatan Williams
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Jessalyn N. Haya-Kahele
Messages : 136
Date de naissance : 13/09/1980
Age : 36
Avatar : Colin O'Donoghue
Emploi : Botaniste

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Dim 18 Oct - 2:22

Feat. Cameron& John
Je vais enfin atteindre Honolulu. Ce n'est pas que New York m'a déplu, mais je connais déjà. C'est le premier endroit où ma mère m'a emmené quand elle a décidé de me faire faire le tour du monde, enfin je la suivais surtout dans ses déplacements, mais je préfère retenir qu'elle me faisait voyager et me faisait aller où je voulais. Et puis, j'ai des amis ici, à qui je viens rendre visite régulièrement et qui m'ont fait découvrir tous les clubs plus ou moins prisés de la ville. Je suis arrivé tard la veille mais ça ne m'a pas empêché d'aller dans un bar que je connais pas mal, j'ai passé une bonne partie de la soirée au bar et le reste de la nuit avec une fille dans mon lit. A mon réveil, j'étais seul et c'est tant mieux. Je n'aime pas ces moments de gêne où j'essaie de la faire partir en lui disant que je la rappellerai alors que je jetterais son numéro à peine elle aura passé le pas de la porte... Je me suis donc préparé pour retourner à l'aéroport, avec un sac de voyage et un petit sac de randonnée sur les bras, je me fondais parfaitement dans la foule. Seulement je gardais en tête une question dont je n'arrivais à me défaire : à New York, je savais où sortir et quoi faire. Mais dans une ville que je connais pas, sur une île que je n'ai vu qu'en photos... Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire? Où est-ce que je vais aller ? Je connais les pièges à touriste, où tout le monde va, où c'est cher et pas forcément bien.
Je vois que j'ai quelque minutes avant de pouvoir m'avancer pour embarquer donc je passe aux toilettes, soudain pressé par une envie. Je réfléchis alors à voix haute en voyant qu'il n'y a personne a priori.

— Où est-ce que je pourrais bien passer de bonnes soirées ? Il doit certainement y avoir un bar au Hala Kahiki Resort, mais ça doit être un piège à touriste, j'en suis sûr. Et à moins de connaître quelqu'un de là-bas, je vais certainement me faire avoir une paire de fois avant de trouver un bon endroit... Faudrait vraiment que j'ai des amis dans chaque ville, finis-je en rigolant.
Quand je vais vers les lavabos, je remarque alors un homme en costume, très propre sur lui. Je me sens bête d'avoir parlé si fort et surtout dit des bêtises pareilles.
— J'espère que... Je vous ai pas dérangé ? Désolé d'avoir parlé si fort, je me croyais seul.
Je me lave alors les mains et le regarde. Il a l'air trop propre sur lui et je crois connaître ce costume, c'est un uniforme plutôt. L'uniforme d'un pilote ! Avec toutes ces heures de vol que j'ai, je crois pouvoir reconnaître un pilote, ou un co-pilote (je dois avouer que je ne savais pas vraiment faire la différence entre l'un et l'autre au niveau de la tenue) et je me sens encore plus gêné tout à coup.
— Vous êtes pilote ? Ou co-pilote peut-être ?
Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Cameron Prescott
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: juin 2012
Lieu de résidence: #303 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Profondément torturé. Et si c'était lui qu'il fallait ?
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Lewis, Ezra, Evdokya & Elliot
Messages : 172
Date de naissance : 31/01/1983
Age : 34
Avatar : Ian Somerhalder
Emploi : Pilote d'avion de ligne

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Ven 23 Oct - 14:04

Johnatan & Cameron
Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici


Pendant ma carrière de pilote, j’avais fréquenté maintes endroits et j’avais vu des personnes plus farfelues les unes que les autres par moments, à croire que les gens chargés de la sécurité devaient dormir quand ils les avaient laissés passer. Non pas qu’ils étaient de potentiels terroristes, mais plutôt parce qu’ils étaient assez dérangés pour faire passer des heures interminables aux pauvres agents de bords. De ce fait, entendre quelqu’un parler seul ne me perturba pas des masses dans un premier temps, si bien que je demeurai indifférent à la voix que j’entendis, remarquant juste que la personne ne parlait pas dans un téléphone comme les gens l’auraient fait habituellement. J’étais donc bien décidé à ne pas m’occuper de lui, jusqu’au moment où je me rendis compte que son discours, d’une certaine façon, m’interpellait. Pourquoi ? Parce qu’il vint à parler d’un hôtel qui se situait à Honolulu, la ville où je me rendais exactement, ma ville d’accueil, en fait. Plus encore, en l’écoutant plus attentivement, je réalisai que celui-ci ne ressemblait pas du tout aux autres touristes que j’avais pu rencontrer dans ma vie, c’est-à-dire qu’il ne semblait pas aussi bête que la moyenne. Ayant un sourire amusé à cette constatation, je voulus continuer à faire mon affaire, mais je réalisai que l’individu me considérait, s’excusant de m’avoir dérangé. Toujours avec le même sourire, je haussai les épaules, et je lui répondis :  « Non, pas du tout. » avant de finalement refermer le robinet, me secouant un peu les mains au-dessus du lavabo avant de prendre une serviette de papier pour les essuyer, tandis que je m’exécutais, le jeune homme vint à me demander ce que je faisais comme métier. Me doutant bien que la question venait sûrement de mon uniforme, je n’eus aucun mal à lui répondre en affirmant :  « Pilote. » Une fois mes mains sèches, je me débarrassai du papier, puis pour la première fois, je me retournai vers mon interlocuteur pour le regarder autrement que par l’intermédiaire d’un miroir, et je lui dis :  « Et vous, vous voyagez en direction d’Honolulu, je suppose ? »

_________________
I AM LOST WITHOUT YOU
" S'il y a une chose à laquelle tu tiens par-dessus tout, n'essaie pas de la retenir. Si elle te revient, elle sera à toi pour toujours. Si elle ne te revient pas, c'est que dès le départ elle n'étais pas à toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Johnatan Williams
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Jessalyn N. Haya-Kahele
Messages : 136
Date de naissance : 13/09/1980
Age : 36
Avatar : Colin O'Donoghue
Emploi : Botaniste

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Mer 28 Oct - 1:37

Feat. Cameron& John
Pourquoi est-ce que j'agis aussi bizarrement et devant un public à chaque fois ? Enfin pour une fois, le public est assez restreint, il n'en reste pas moins que je parle tout seul devant un mec qui est vraiment bien habillé pour être dans un aéroport. Je me rends compte alors qu'il ressemble à un pilote ; je m'excuse avant d'assouvir ma curiosité quant à savoir s'il était pilote ou seulement co-pilote, je ne devrais pas dire seulement mais bon.
Passons, il se retourne à un moment vers moi et me demande si je vais à Honolulu alors j'acquiesce un peu étonné. Il lit dans les pensées, mon billet dépasse d'une de mes poches ou il connaît les horaires de tous les vols par cœur ? Je le regarde bizarrement. C'est un comble, c'est moi qui parlais tout seul et c'est pourtant lui que je regarde de cette façon.

— Euh… Oui. Comment … Comment vous avez deviné ? Vous êtes télépathe en plus de votre carrière de pilote ?, demandé-je en rigolant légèrement.
Tout à coup, je me rends compte que j'ai prononcé le nom de mon hôtel et me dis qu'il doit connaître l'endroit et avoir reconnu ce nom. Mais je n'ai pas le temps de l'évoquer à haute voix qu'il confirme ce que je pensais.
— Vous connaissez bien l'endroit ? Je cherche les endroits où traîner sans me faire prendre pour un pigeon, enfin… pour un touriste, en fait.
Je passe ma main derrière la tête et souris en coin, je ne voulais pas être trop familier ou insultant en disant que les touristes étaient des pigeons : si ça se trouve, il joue aux touristes dans les villes qu'il ne connaît pas. Et après tout, c'est tout ce que je vais être dans ce nouvel endroit, un touriste !
Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Cameron Prescott
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: juin 2012
Lieu de résidence: #303 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Profondément torturé. Et si c'était lui qu'il fallait ?
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Lewis, Ezra, Evdokya & Elliot
Messages : 172
Date de naissance : 31/01/1983
Age : 34
Avatar : Ian Somerhalder
Emploi : Pilote d'avion de ligne

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Lun 2 Nov - 15:15

Johnatan & Cameron
Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici


Décidément, je ne regrettais pas d’avoir voulu entretenir la conversation avec l’individu. Non pas que je pensais le regretter à un moment ou un autre, mais plutôt parce que je me rendais compte qu’il était amusant de voir ses réactions étonnées, parce que si moi je savais de quel endroit il parlait dans ses dires précédents, lui, ne pouvait pas savoir que j’étais au courant, parce que je ne lui avais pas mentionné, ou du moins, pas pour le moment. Toutefois, devant son air consterné, ses interrogations, je compris que ce serait impoli – et surtout peu professionnel, compte tenu que j’étais en service, d’une certaine façon – de laisser planer le mystère et ne pas répondre à ses questions. Toujours avec le même sourire toutefois, parce qu’adopter ce type d’attitude était trop mon genre que je ne pouvais pas vraiment m’en passer, je lui répondis donc :  « Malheureusement non. C’est juste que le nom de l’hôtel a sonné une cloche. » Après, je ne précisai pas tout de suite qu’en plus de cela, j’habitais sur l’archipel hawaiien et que plus encore, c’était moi qui allait l’y conduire aujourd’hui. Il fallait bien que je garde quand même un peu de surprises pour la suite de la discussion quand même, surtout que celle-ci semblait se prolonger sans que je m’en voie vraiment embêté au moment où l’individu me demanda si je connaissais certains endroits qui n’étaient pas des attrape-touristes, ou pigeons, dans son jargon à lui. Histoire de ne pas le faire sentir trop mal à l’aise, parce que je me rendais compte que celui-ci semblait limite embêté d’avoir utilisé un terme aussi familier et péjoratif, je fis comme si je ne l’avais pas entendu, puis je dis :  « Il y a une tonne d’endroits qui sont bien. Il suffit juste de chercher plus loin que la brochure touristique qu’on vous donne avec le collier de fleurs à votre arrivée. » En effet, étant un local, j’en connaissais des masses, des endroits de ce genre. De plus, j’étais friand de bars, boîtes de nuits et tout ce qui venait avec, même si je ne pouvais pas toujours me permettre d’y aller, compte tenu de mon métier. Cependant, quand venait le temps d’avoir une journée de congé, je ne m’en privais certainement pas, bien loin de là. Puis, sur une touche humoristique, je finis par ajouter :  « Par contre, c’est Honolulu. C’est toujours un incontournable de rester au bar de l’hôtel au moins une fois et regarder un spectacle de Hula… » en attendant de voir la réaction du jeune homme avant d’ajouter quoi que ce soir.

_________________
I AM LOST WITHOUT YOU
" S'il y a une chose à laquelle tu tiens par-dessus tout, n'essaie pas de la retenir. Si elle te revient, elle sera à toi pour toujours. Si elle ne te revient pas, c'est que dès le départ elle n'étais pas à toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Johnatan Williams
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Jessalyn N. Haya-Kahele
Messages : 136
Date de naissance : 13/09/1980
Age : 36
Avatar : Colin O'Donoghue
Emploi : Botaniste

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Mar 22 Déc - 6:24

Feat. Cameron& John
Il me semble que je le fais rire même s’il s’en cache bien. Je préfère cette réaction à une réaction bien plus agressive … En tout cas, il m’explique comment il a su où j’allais, par rapport au nom de mon hôtel. Ce doit être un endroit connu là-bas. En même temps, l’université n’allait pas m’envoyer dans un petit hôtel miteux, je devais m’en douter !
Quand je lui demande où et surtout quoi aller visiter, de façon un peu trop familière, il me répond d’aller plus loin que la brochure touristique. Je m’en doutais un peu, j’aurais surtout voulu avoir plus de pistes – sans vouloir faire le jeu de mots – pour savoir où aller. Mais je préfère le remercier du conseil à la place.

— Merci, je crois que le meilleur moyen c’est donc de se perdre… Je retrouverai bien mon chemin à un moment ou à un autre. Et puis, pour les bars ou les boîtes de nuit, je suppose que c’est comme en ville, il suffit de regarder là où il y a le plus de monde qui attend ?
Il finit par me dire que je dois tout de même assister à un spectacle de Hula au bar de l’hôtel. J’ai fait quelques recherches et c’est vrai que ça me tente bien de voir cela. Ce n’est pas vraiment pour ça que je suis venu à Honolulu, mais c’est un petit bonus.
— A la base, j’y vais plutôt pour les filles et les fleurs. C’est un peu bizarre dit comme ça… Enfin tout ça pour dire que c’est un bon mélange des deux ce genre de spectacle, de ce que j’en ai lu sur internet. Ça doit être mieux en vrai ! Ce sera en premier sur ma liste de choses à faire, enfin à part si je suis déconcentré. Je viens quand même pour faire des rencontres…
Je le dis avec un grand sourire, il doit se douter que j’ai une idée derrière la tête en disant ma dernière phrase. Il faudra peut-être que je m’explique pour les fleurs. Je suis un peu habitué à devoir toujours le faire, après tout, puisque ça fait bizarre à nombre de personnes.
Pride pour Epicode


[HJ: Désolée pour cette si longue attente...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Cameron Prescott
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: juin 2012
Lieu de résidence: #303 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Profondément torturé. Et si c'était lui qu'il fallait ?
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Lewis, Ezra, Evdokya & Elliot
Messages : 172
Date de naissance : 31/01/1983
Age : 34
Avatar : Ian Somerhalder
Emploi : Pilote d'avion de ligne

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Dim 27 Déc - 14:47

Johnatan & Cameron
Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici


Je grimaçai légèrement quand le jeune homme me demanda si le truc pour choisir la meilleure boîte de nuit était de se rendre dans celle où il y avait le plus de gens qui faisaient la queue. En fait, ce n’était pas parce que cela me déplaisait, mais plutôt parce que ce n’était pas mes destinations préférées non plus, et je voulais m’assurer de présenter la bonne réflexion sur le sujet. Je savais très bien que guide touristique n’était pas mon métier, mais bon, tant qu’à avoir une discussion sur la ville, autant faire en sorte que celle-ci soit vraiment enrichissante et sorte du cadre idyllique que tous les agents de voyage présentaient. J’en avais eu vent de temps à autre pendant mes escales, et maintes fois, cela m’avait fait éclaté de rire, alors inutile de mentionner que de parler de cela à quelqu’un qui ne s’en tenait pas à ces propos parfois mensongers me faisait du bien. Au bout du compte, je finis par dire:  « Ça dépend si vous aimez les endroits bondés ou pas. Bien souvent, les endroits où les gens font la queue sont ceux les plus connus, donc pleins à craquer et parfois peu agréables. Pour passer du bon temps, encore une fois, il faut regarder un peu plus loin. » En fait, si cela n’avait été que de moi, je lui aurais carrément fourni mes bonnes adresses, mais je n’osai pas vraiment le fait, ce qui expliqua pourquoi je me contentai de simplement parler des spectacles de Hula, écoutant ensuite mon interlocuteur parler des raisons qui l’emmenaient à Hawaii. Souriant à ses propos, je ne pus que dire à la fin:  « Vous allez au bon endroit, je crois. » en sachant très bien que moi-même j’avais fait des rencontres plus qu’intéressantes en ces lieux depuis trois ans. Après, pour les fleurs, je ne pouvais pas relativiser, d’où le fait que je finis par demander:  « Vous êtes herboriste ou un truc du genre ? » histoire d’entretenir la discussion.

_________________
I AM LOST WITHOUT YOU
" S'il y a une chose à laquelle tu tiens par-dessus tout, n'essaie pas de la retenir. Si elle te revient, elle sera à toi pour toujours. Si elle ne te revient pas, c'est que dès le départ elle n'étais pas à toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Johnatan Williams
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Jessalyn N. Haya-Kahele
Messages : 136
Date de naissance : 13/09/1980
Age : 36
Avatar : Colin O'Donoghue
Emploi : Botaniste

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Mer 27 Jan - 20:00

Feat. Cameron& John
Quand je le vois grimacer, je me demande si j’ai dit une bêtise. J’attends tout de même sa réponse sur le sujet des boites de nuit… Il me semblait avoir dit une bêtise, donc je voulais savoir la bonne façon de faire. Surtout que je ne veux pas écouter les conseils d’agences de voyages ou de guides touristiques qui présentent le plus souvent les endroits les plus connus mais pas forcément les meilleurs endroits. Son conseil finalement me fit réfléchir.
A New York, les endroits les plus connus sont les plus souvent pleins à craquer, cependant ils sont considérés comme les « meilleurs endroits où aller en soirée », de ce qu’on m’a dit. A Honolulu, il me conseille de regarder un peu plus loin et j’ai l’impression que c’est sa façon de dire : essaie et tu verras bien. Quand je finis par lui expliquer pourquoi je viens sur l’île, il m’assure que je vais au bon endroit, ce qui me fait sourire. Je n’ai plus qu’à espérer… et même si je ne connais pas cet homme et que je ne lis pas dans les esprits, je pense qu’il peut m’assurer cela pour avoir trouvé lui-même ce qu’il cherchait. Il finit par me demander ce que je fais dans la vie.

— Oui, quelque chose du genre. J’étudie les fleurs et je fais des cours à l’université. C’est ma raison officielle pour aller à Honolulu, en fait. Enfin la raison pour laquelle on me paie le voyage…
Je souris. Je ne veux pas paraître vénal et je n’ai pas besoin qu’on me le paie pour y venir, mais il faudrait être idiot pour ne pas profiter d’une occasion pareille !
— Au fait, je viens de me rappeler, on parlait de fille, mais vous avez trouvé chaussure à votre pied, comme on dit ? Vous avez l’air sympa, je veux pas tenter de draguer votre copine, même sans le vouloir…
Je sais qu’il doit y avoir des tas de filles sur l’île et ce serait vraiment une énorme coïncidence que je tombe sur sa copine… ou sa femme. En tout cas, je préfère en parler avant que ça se produise.
Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Cameron Prescott
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: juin 2012
Lieu de résidence: #303 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Profondément torturé. Et si c'était lui qu'il fallait ?
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Lewis, Ezra, Evdokya & Elliot
Messages : 172
Date de naissance : 31/01/1983
Age : 34
Avatar : Ian Somerhalder
Emploi : Pilote d'avion de ligne

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Lun 1 Fév - 19:09

Johnatan & Cameron
Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici


Malgré mes airs quelque peu niais par moments, je n’étais pas idiot, ou plutôt, pas autant que je pouvais le laisser penser aux premiers abords. Je savais bien que chaque métier avait ses avantages, son utilité, peu importe le salaire que la personne gagnait, le nombre d’heures qu’elle travaillait chaque semaine, en quoi consistait vraiment le travail, et que c’était difficile de juger les gens par celui-ci. Par conséquent, je ne pensais pas du tout que le métier de mon interlocuteur était étrange ou quoi que ce soit, mais je ne pus m’empêcher d’avoir un air voulant dire « Ouais, il y en a qui sont gâtés » quand il vint à me dire que son voyage à Honolulu était complètement payé pour des raisons professionnelles. Enfin, pour moi, cela n’avait plus vraiment le même aspect impressionnant que les touristes qui s’y rendaient pour la première fois, mais bon, il fallait bien que je le fasse non ? Dans ma tête, c’était un peu inévitable. Évidemment, je fis clairement comprendre à l’individu que ce n’était pas pour être méchant ou quoi que ce soit, histoire de l’embêter. Je ne lui montrai même pas que j’avais été plutôt surpris de l’apprendre, compte tenu que précédemment, nous parlions de filles et de boîtes de nuit. Après, je ne pouvais pas le juger, tout le monde avait le droit de s’amuser dans la vie, moi-même je ne m’en privais pas, d’où le fait que je n’avais pas sourcillé autrement, reprenant même complètement ma contenance quand il vint à me demander si j'avais une petite-amie, histoire qu’il ne me la pique pas si jamais il venait à sortir. Enfin, garder ma contenance était là une expression peu de circonstances, parce que j’avais quand même eu un sourire à la fois amusé et gêné, raison étant que je n’étais pas encore totalement confortable à l’idée de parler de ma situation, même à un inconnu. Pour le coup, je me contentai de simplement lui dire:  « Ne vous en faites pas, ça ne risque pas d’arriver. » Je marquai une petite pause pendant laquelle je cherchai promptement ce que je pourrais ajouter, ou plutôt, ce que je pourrais dire pour que la discussion ne soit pas seulement à propos de moi, et je décidai que ça ne devait pas être trop indiscret de lui demander en retour:  « Et vous alors ? »

_________________
I AM LOST WITHOUT YOU
" S'il y a une chose à laquelle tu tiens par-dessus tout, n'essaie pas de la retenir. Si elle te revient, elle sera à toi pour toujours. Si elle ne te revient pas, c'est que dès le départ elle n'étais pas à toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Johnatan Williams
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Jessalyn N. Haya-Kahele
Messages : 136
Date de naissance : 13/09/1980
Age : 36
Avatar : Colin O'Donoghue
Emploi : Botaniste

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Mer 3 Fév - 20:31

Feat. Cameron& John
Quand je parle de mon métier, le pilote ne semble ni étonné, ni rebuté. Je ne dis pas que ce sont les réactions habituelles ; mais quand on voit un mec s’intéresser aux fleurs, on se demande pourquoi il le fait. D’ailleurs, je me suis aussi demandé pourquoi je le faisais pendant un moment ? Et mise à part le fait que j’aime bien cela, je n’ai pas trouvé de vraie raison. En tout cas, je finis par remarque ce petit air qu’il a sur le visage. Je pourrais tout aussi bien avoir le même, puisqu’il se transporte lui-même vers plusieurs destinations pas mal. Et de ce que j’en sais, les pilotes ne sont pas obligés de repartir aussitôt ; des fois, ils restent même pendant une semaine voire plus, ce qui fait de belles petites vacances… C’est pour ça que je ne le prends pas vraiment pour moi et lui souris en retour, tout simplement.

Quand arrive ma question à propos d’une petite amie éventuelle, ou même d’une femme, je vois un petit sourire, dont je ne parviens pas à comprendre la signification. Est-ce que c’est parce qu’il enchaîne les filles et donc n’a pas de petite amie officielle ? Ou est-ce que ça cache autre chose ? En tout cas, je ne suis pas vraiment du genre fouineur. En tout cas, ça me plairait bien qu’on ait la même vision des choses concernant les filles : on s’amuse, on rigole mais au final, on ne s’engage pas. Je suis même convaincue de cela ! Enfin c’est tout de même un inconnu, je ne vais pas me faire passer pour un abruti qui ne respecte pas les femmes.
Et sa réponse me laisse plutôt perplexe, mais je ne veux pas insister davantage. Seulement il laisse un temps de pause et je me demande si je l’ai froissé avec ma question… Il finit alors par me demander ce qu’il en est pour moi.

— On va dire que je ne cherche pas à me poser avec quelqu’un. J’aime ma liberté et j’y tiens. C’est aussi pour ça que je vais voir s’il y a des filles, sur l’île. Enfin je ne force personne, non plus. Je suis pas un… Vous voyez ce que je veux dire.
Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Cameron Prescott
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: juin 2012
Lieu de résidence: #303 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Profondément torturé. Et si c'était lui qu'il fallait ?
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Lewis, Ezra, Evdokya & Elliot
Messages : 172
Date de naissance : 31/01/1983
Age : 34
Avatar : Ian Somerhalder
Emploi : Pilote d'avion de ligne

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Lun 8 Fév - 19:50

Johnatan & Cameron
Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici


Rapidement, j’en vins à la conclusion que mine de rien, je l’appréciais, ce type. Je n’avais pas vraiment l’habitude d’avoir de telles discussions avec mes passagers, souvent par manque de temps, mais là, je me rendais compte que ce n’était pas vraiment désagréable. Pourquoi ? Parce que je réalisais que nous étions pas mal pareils, d’une certaine façon. En effet, moi non plus, je n’avais jamais vraiment voulu de relation sérieuse, comme je l’avais prouvé à maintes reprises. Enfin, pour le coup, la ressemblance s’arrêtait là, raison étant que dans mon cas, j’avais compris récemment que je ne cherchais qu’à fuir, et que maintenant, les choses étaient complètement différentes, mais bon, ça demeurait un point en commun quand même, n’est-ce pas ? En tout cas, dans la situation présente, je préférais le voir ainsi, parce que la discussion me rendait ainsi pas mal plus enthousiaste et confortable. D’ailleurs, je ne me gênai pas pour lui répondre:  « Oui, je vois très bien. » quand il mit fin à son propos. Bien sûr, je ne lui dis pas que j’avais tendance à faire la même chose, me disant que pour le moment, la situation ne s’y prêtait pas nécessairement. À la place, après un bref moment de silence qui était, en mon sens, tout à fait naturel, j’ajoutai:  « Eh bien, je ne tente pas de faire la promotion de la destination, mais je crois que vous ne serez pas en reste. » Pendant un instant, l’envie me prit d’ajouter un commentaire un peu salace, voir même de lui recommander de viser les plages topless, bien qu’elles ne soient pas vraiment connus, mais je me résignai, me rappelant encore une fois que j’étais en uniforme, que cet homme savait ce que je faisais, et en plus, il savait quel vol j’allais piloter, et même s’il me semblait plutôt amical, je voulais m’éviter tout problème. Ce serait con, être suspendu pour une discussion de salle de bains, quand même. Puis, comme si je voulais rattraper le coup dans la situation, je repris un sourire un peu plus courtois, et je finis par ajouter:  « Enfin, je l’espère pour vous. », me disant que là, pour le coup, je n’avais rien à me reprocher.

_________________
I AM LOST WITHOUT YOU
" S'il y a une chose à laquelle tu tiens par-dessus tout, n'essaie pas de la retenir. Si elle te revient, elle sera à toi pour toujours. Si elle ne te revient pas, c'est que dès le départ elle n'étais pas à toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Johnatan Williams
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Jessalyn N. Haya-Kahele
Messages : 136
Date de naissance : 13/09/1980
Age : 36
Avatar : Colin O'Donoghue
Emploi : Botaniste

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici Sam 20 Fév - 0:42

Feat. Cameron& John
Je me sens bête avec ce que je viens de lui dire. Je suis pas un… Un quoi ? Un violeur ? C’est vrai qu’un vrai violeur l’avouerait directement. Ce que je peux être idiot ! Il va finir par s’éloigner et me dénoncer à des policiers pour qu’ils me traquent. Dès que je vais me rapprocher de filles, on va m’embarquer en prison… Bon stop. Je me fais vraiment des films, là !

Surtout qu’il n’a pas l’air de mal le prendre, au contraire. Cette petite phrase qu’il sort, sous-entendant presque qu’il fait ou faisait de même… Mais puisqu’il n’en dit rien, je ne préfère pas le dire à voix haute.
Ce qu’il me dit, cependant, c’est que je ne devrais pas être en reste. Il doit s’être plutôt bien amuser là-bas pour me dire ce genre de choses. Je me demande ce que ça ferait de passer une soirée avec lui, ce devrait être drôle : on passerait certainement une dizaine de minutes ensemble avant de se séparer chacun pour aller avec une fille, ou de rester ensemble mais chacun avec une fille… Ah ! Ce serait une chouette soirée. Surtout que je sens qu’il ne dit pas tout ce qu’il pense, du fait de son uniforme ou du fait qu’on ne se connaît pas vraiment, je n’en sais rien. En tout cas, je ne lui en tiens pas rigueur. Ce serait mesquin. Il finit d’ailleurs par une réplique le faisant un peu plus ressembler à un guide touristique qui essaie de vendre un endroit où aller… Enfin ça l’éloigne un peu d’une opinion, qui tient vraiment du vécu. Encore une fois, je ne lui en veux pas, mais ça m’embêtait presque de ne pas avoir une vraie discussion où le pilote dirait tout ce qu’il pense. C’est là que l’idée me vient :

— Eh ! Peut-être qu’on pourrait se retrouver sur l’île un de ces jours ? Juste la personne sous l’uniforme, histoire de passer une bonne soirée. Enfin pas comme un rendez-vous galant, hein ?
Je me demande si la personne sous l’uniforme justement a envie de cela. Il me parle bien, mais il le fait peut-être juste pour paraître sympa, à cause de son uniforme. Je n’ai pas envie de me sentir bête, or si je retire mon invitation, j’aurais ce sentiment. Et s’il me dit non, je l’aurais aussi. Je ne peux donc plus reculer et vais devoir affronter la réalité des choses. Peut-être qu’encore une fois, je me fais des idées et qu’on se fera cette soirée ! Je tourne un peu en rond. Autant être patient.
Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
est tout bien bronzé !
Fiche RPG
Infos de base

MessageSujet: Re: Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici

Revenir en haut Aller en bas

Johnatan&Cameron ▬ Perdu, pas de panique ! * <----- Vous êtes ici

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « Ne pleurez pas d'avoir perdu le soleil, les larmes vous empêcheront de voir les étoiles.. » R.Tagore
» Vent de panique au Collège St-Paul (koté sa pralé mezanmi)
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Little Bit Longer :: Ma WahoÀ l'extérieur :: Travel around the world-