Partagez|

DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Mar 4 Aoû - 14:18


Diego & Evdokya
We are bad for each other but we ain't good for anyone else
Date du RP: 4 août 2015
   Moment de la journée: Fin de journée
   Lieu précis du RP: Chez Diego
   Autres informations à ajouter: Facultatif

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared


Dernière édition par N. Evdokya Seven le Mar 4 Aoû - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Mar 4 Aoû - 14:21

Diego & Evdokya
We are bad for each other but we ain't good for anyone else


J’avais beau ne pas être dans l’industrie de la restauration rapide depuis longtemps et être bien loin de faire une bonne gérante, mais j’avais quand même appris certains trucs qui me permettaient de me débrouiller et comprendre certaines choses qui, auparavant, me seraient complètement passés au-dessus de la tête. Cependant, il y a une chose que je n’avais jamais comprise, et c’était les raisons qui poussaient les gérants de stands de plage à ouvrir leurs kiosques quand il faisait nuageux et que la pluie était plus que menaçante. Par des temps pareils, les seules personnes qui se risquaient d’aller à la plage étaient les gens étranges et ceux qui profitaient du fait que le soleil ne plombait pas pour faire un combiné de jogging et quelques exercices et ni l’une, ni l’autre de ces catégories de personnes n’étaient intéressés à manger une glace, un churros ou à s’acheter un t-shirt écrit « Quelqu’un qui m’aime beaucoup est allé à Honolulu et m’a ramené ce joli t-shirt. » Lors de journées pareilles, il n’y avait absolument personne qui venait acheter quoi que ce soit, et à mon avis, ouvrir le kiosque entraînait une perte d’argent et non un gain, puisqu’il fallait payer au moins un employé pour tenir le stand, en plus de l’électricité pour faire fonctionner les machines à glace et tout ce qui venait avec. Et ce fut dans cette incompréhension totale mélangée à une grande frustration que je demeurai une grande partie de la journée, puisque l’heureuse élue pour tenir le stand fut ma propre personne. Il était prévu que je travaille aujourd’hui, et plutôt que de me proposer de rester à la maison comme mon autre collègue, mon gérant ne me dit rien, me laissant alors mariner dans mon coin pendant des heures. De toute la journée, j’eus un seul client, à savoir ce gamin du coin privé d’ordinateur qui venait utiliser la wi-fi d’un bar non loin tout en mangeant une glace. Et encore là, il ne rapporta pas grand-chose, puisqu’il ne connaissait pas la signification d’un pourboire quand quelqu’un prodigue un service. Aurait-il fallu que je lui propose de payer en nature ou que je lui montre mes nichons pour qu’il me donne ne serait-ce qu’un dollar ? Je n’en savais rien, mais quoiqu’il en soit, tout cela avait eu pour effet de complètement m’exaspérer, à un tel point que je n’avais pas envie de rentrer chez moi et ne rien faire, me disant que ce serait une trop grosse perte de temps, vu tout ce que j’avais perdu aujourd’hui. À la place, plutôt que de bifurquer à mon appartement, je décidai de payer une visite à un de mes amis, Diego, en me disant que je ne pourrais que passer un bon moment, dans le cas où il était chez lui, évidemment. Le jeu en valant toutefois la chandelle, ce fut chez lui que je me rendis, et une fois devant sa demeure, je frappai à la porte, me reculant d’un pas en prenant soin de mettre mon décolleté en valeur dans mon t-shirt avant qu’il ne réponde, s’il répondait, bien évidemment.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego A. Sanchez
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Michael
Messages : 151

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Mar 4 Aoû - 21:40

Ca faisait 5 mois que j'avais quitté Los Angeles ; plus longtemps encore que je n'avais pas vu mon fils ainsi que la femme qui hantait mes nuits depuis une bonne vingtaine d'années. Petit à petit, j'avais réussi à me résoudre à oublier Hannah, oublier ce que je ressentais pour elle, oublier ce que nous avions vécu... Mais je n'arrivais pas à oublier mon fils, Logan. J'étais père d'un enfant qui pensait que son père était un autre. Si ça ce n'est pas horrible, je ne sais pas ce que c'est.
Depuis que j'étais arrivé ici, j'avais repéré une femme, une employée de la piscine de l'hôtel mais ça serait probablement une attirance stérile, rien n'en sortirait et je ne pourrais même pas essayer de vivre cette relation ; et il y avait Evdokya... Et, avec elle, c'était beaucoup plus simple : du sexe, de l'amitié, un peu de tendresse et d'affection et c'était bon. Elle était une parenthèse, une bulle d'air dans une vie d'abstinence et de solitude.

Cette après-midi là, j'avais travaillé sur mon roman qui prenait sincèrement un goût de biographie et de lettre d'excuse. Une histoire d'adultère entre trois amis : deux hommes, amis depuis l'enfance, étaient amoureux de la même femme et la femme couchait avec les deux hommes alors qu'elle était mariée à l'un des deux hommes. Très proche de mon histoire, n'est-ce pas ? En écrivant, je me dis que je ne tenterais jamais de faire publier ce roman beaucoup trop personnel... A moins que je ne modifie suffisamment, de façon à ne pas laisser de traces de mon expérience personnelle. Je perdis toute notion de l'heure au fur et à mesure que je me perdais dans le monde romanesque que je créais au fil de ma plume... ou plutôt de mon clavier.

Ma bulle de calme et de sérénité explosa lorsque la sonnette de la porte d'entrée retentis. Je me levai d'un bond et allais à la porte. Je m'attendais à ce que ce soit un livreur quelconque ou quelque chose du genre. Je n'imaginais pas que ce fut Evdokya. Je n'avais pas pris le temps de réellement m'habiller : je portais simplement un t-shirt clair et jogging noir. C'était vraiment pas sexy mais j'étais à l'aise et c'était tout ce qui comptait quand j'écrivais. A peine avais-je ouvert la porte que je reconnus la jeune femme. Ce fut avec un immense sourire aux lèvres que je l'accueillis. Je déposai un baiser sur sa joue avant de baisser les yeux sur ses seins. Il y avait de quoi rendre fou n'importe quel homme. « Salut, ma belle. Vas-y, entre. Comment tu vas ? ». Dès qu'elle fut entrée, je continuai : « Tu veux boire quelque chose ? Du vin, peut-être ? J'ai une bonne bouteille de blanc en réserve... ». Toute raison était bonne pour boire et surtout pour boire du vin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Ven 7 Aoû - 21:28

Diego & Evdokya
We are bad for each other but we ain't good for anyone else


Je n’aurais pas pu me montrer plus satisfaite de l’accueil que j’obtins de la part de Diego. Non seulement, celui-ci était présent, ce qui était un bon début, mais de plus, il semblait clairement enclin à me voir. Ça, je l’avais compris bien rapidement non seulement par sa façon de me saluer, mais également en remarquant clairement où ses yeux s’étaient dirigés après qu’il eut déposé un baiser sur ma joue. N’importe quelle femme aurait pu s’en montrer particulièrement embêtée, mais moi, je m’en montrais plus que satisfaite, puisqu’il avait eu exactement la réaction à laquelle je m’attendais, la réaction que je voulais voir de sa part qui me faisait comprendre qu’au moins, il y a quelqu’un qui voudrait de moi malgré la sale journée que je venais de passer. Soudainement plus détendue, j’esquissai un petit sourire, je pus finalement lui répondre, après avoir fait quelques pas pour pénétrer dans sa demeure : « Eh bien maintenant, ça ne peut qu’aller, et toi alors ? » Ne me gênant plus vraiment dans ce logement qui était le sien, je n’attendis pas à ce qu’on m’invite pour prendre place dans un des canapés du salon. Pour certains, ce geste pourrait sembler plus que malpoli, mais en fait, je m’en moquais complètement; je venais tout juste de passer la journée debout, à trainasser comme pas possible. Et puis, je me doutais bien que cela n’allait pas gêner Diego, puisqu’autrement, celui-ci ne m’aurait certainement pas proposé de m’offrir quelque chose à boire, et boire, selon moi, ça ne se faisait pas debout, sauf dans ce genre de soirées où personne n’osait s’asseoir pour céder la place aux autres, ou juste pour s’assurer de ne pas paraître trop fainéant. Peu importe, c’était le genre de tradition que je trouvais stupide, et que je n’avais clairement pas à honorer pour le moment, puisque nous étions seuls, et c’était parfait comme ça. Puis, compte tenu que je ne pouvais clairement pas décliner son offre, je ne tardai pas à lui dire : « Excellente idée ! En fait, n’importe quoi avec de l’alcool, je ne saurais pas te dire non. » Je marquai ensuite une petite pause dans mon discours, histoire de laisser le temps à Diego de réagir s’il en ressentait le besoin ou l’envie, puis j’ajoutai par la suite : « Je ne te dérange pas, j’espère ? » J’étais consciente que par ces mots, je venais de tenir un propos tout à fait banal, ce genre de propos qu’une personne timide tiendrait après être débarquée à l’improviste comme moi je l’avais fait, mais le sourire malicieux que j’avais au visage tandis que j’attendais sa réponse faisait clairement comprendre que dérangement ou non, pour tout dire, je m’en moquais complètement. Le fait qu’il m’ait laissée entrer avait grandement répondu à ma question et là, je le demandais que par pur amusement, tout simplement.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego A. Sanchez
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Michael
Messages : 151

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Dim 9 Aoû - 20:18

Je ne cessais de sourire depuis que j'avais vu Evdokya sur le pas de ma porte. C'était bête mais j'étais vraiment heureux de la voir... Pourtant, je savais très bien comment ça allait finir -au lit- et ça ne me plaisait pas totalement. Certes, j'aimais beaucoup la belle russe mais je voulais plus que la relation que nous avions. Je ne voulais pas être l'homme que l'on venait voir pour passer une bonne soirée et s'envoyer en l'air. Je voulais être l'homme d'une femme, me poser, avoir des enfants qui puissent me reconnaître comme leur père... Etre un mari et un père, voilà tout ce que je voulais être ; mon grand rêve dans la vie.
Malheureusement, rien n'allait en ce sens. Oui, j'étais père... Enfin, seulement dans les gènes et le sang... Mais je n'étais l'homme de personne. Je n'étais qu'un homme de passage pour les femmes que je voyais. Petit à petit, ne pas avoir cette famille dont je rêvais tant me tuerai, je le savais. J'avais 33 ans et avais vécu 33 ans de célibat... Ok, entrecoupés de quelques semaines de relation de couple quand j'étais au lycée mais qu'est-ce que deux ou trois semaines voire six mois dans une vie ?

Rien.

Je laissais ma squatteuse entrer et faire comme chez elle. Ce n'était pas comme si c'était la première fois qu'elle venait. Elle avait l'habitude de mon appartement et de ma chambre. Je la regardai s'asseoir dans le canapé avant d'aller chercher le fameux vin blanc que j'avais en réserve. Elle voulait boire de l'alcool, elle allait être servie avec moi : j'étais le genre d'homme à avoir une sacrée réserve d'alcool chez lui. Il faut dire que j'adorais boire.

Je posai la bouteille et les deux verres sur la table du salon avant de venir m'installer à côté de la jeune femme. Je nous servis puis lui tendis son verre. « Ne t'inquiète pas, tu ne m'embête pas... J'étais juste... Enfin, c'est pas bien grave : je travaillai sur mon prochain roman quand tu es arrivée. Et oui, ça va, ma belle... Enfin, ça va encore mieux depuis que tu es là. ». Non, je n'étais pas en train de la draguer. J'étais sincère avec elle même si j'étais le roi des dragueurs. Je passais mon bras autour de ses épaules. J'avais envie de contacts avec elle, d'être proche d'elle, de la sentir contre moi. Sans vraiment m'en rendre compte moi-même, mes lèvres se posèrent brièvement sur les siennes... Un besoin de tendresse, j'imagine. Dès que je me rendis compte de mon geste, j'esquissai un sourire gêné. Je pouvais faire mon timide de temps en temps. J'étais un homme qui pouvait se montrer très complexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Sam 22 Aoû - 14:02

Diego & Evdokya
We are bad for each other but we ain't good for anyone else


J’avais fait exprès de demander à Diego si je le dérangeais sur le ton de la blague, mais lui, visiblement, n’avais pas l’intention de prendre ma phrase à la blague, me sortant alors une réponse relativement sérieuse. Cependant, celle-ci ne me déplut pas, pas du tout, en fait, puisque j’esquissai un petit sourire quand il finit par me dire qu’il allait mieux depuis que j’étais là. Cette réponse n’avait pas grand-chose d’original, compte tenu que je lui avais tenu un propos similaire quelques instants auparavant, mais cela m’importait peu, mais ce fut suffisant pour me convenir, me conforter dans l’idée que même si j’étais venue en rechercher de réconfort, de quelque chose de plus excitant que la journée que je venais de passer, que d’une certaine façon, je venais chez Diego quand j’en ressentais l’utilité, le besoin, comme s’il n’était qu’utile à moi et rien d’autre. Évidemment, ce n’était rien de cela, je m’entendais bien avec lui, je l’appréciais, j’appréciais les moments que nous passions ensemble, et clairement, c’était la même pour lui, ce qui rendait la chose plus intéressante. Et puis, c’était sans parler du fait que clairement, nous pouvions nous mettre à l’aise l’un et l’autre, partager certaines choses que des amis ne faisaient pas toujours – ou du moins, pas tous. Diego en montra un parfait exemple quand il passa son bras autour de mes épaules et déposa un baiser sur mes lèvres. Croyant comprendre ce qu’il cherchait par ces gestes, j’étais prête à lui rendre son baiser et ce, sans aucune hésitation, mais avant que je puisse faire quoi que ce soit, le jeune homme se recula, faisant en sorte que le baiser ne dura qu’un petit moment, et n’avait rien de passionné, ou du moins, d’assez langoureux pour aller plus loin. Surprise par ce fait, je tentai de ne pas m’en montrer vexée, et je me rendis compte que jamais je ne pourrais l’être, compte tenu le sourire timide – et relativement mignon – qui apparut sur ses lèvres par la suite. Me retrouvant à glousser un peu, je décidai de lui dire, toujours sur le ton de l’amusement, parce que j’étais venue dans un premier temps pour me détendre : « Bah alors, depuis quand es-tu gêné comme un adolescent, toi ? » Sur ces mots, comme si je voulais m’assurer que ce n’était pas un malaise passer par rapport à moi, ce que j’aurais pu dire ou faire précédemment – parce que je n’aurais pas pu faire grand-chose, je venais juste de débarquer chez lui – j’approchai mon visage du sien, dans l’intention de lui donner un autre baiser qui, lui, en vaudrait vraiment la peine.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego A. Sanchez
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Michael
Messages : 151

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Sam 10 Oct - 23:01

Malgré toutes mes paroles, toute ma gestuelle, mon attitude, j'étais dans un état émotionnel assez précaire. Je doutais de plus en plus de moi, de ma capacité à trouver une femme à aimer et qui m'aiderait à oublier Hannah. Je me sentais perdu, tout simplement perdu. Visiblement, j'étais doué pour cacher mes sentiments et mes états d'âmes... Ou pas, puisqu'elle me demanda depuis quand j'étais gêné comme un adolescent. Merde... C'est vrai que je n'avais pas été très fin. L'heure était venue de m'ouvrir un peu, d'arrêter de cacher l'homme que j'étais réellement au plus profond de moi.

Alors qu'elle approchait son visage du mien, je caressai sa joue puis laissai ma main se glisser à l'arrière du crâne de la jeune femme. Je serai honnête, promis, mais... J'avais bien le droit de jouer le mec sans problèmes, à l'aise avec les femmes et tout... Je franchis la courte distance qui nous séparait et l'embrassai avec beaucoup moins de retenue que précédemment. De longues secondes s'écoulèrent avant que je ne la libère. Je souris une nouvelle fois avant de poser ma main dans le creux de ses reins et de plonger mes yeux dans les siens.

J'étais sûr qu'elle se rendait compte que l'atmosphère avait changée, que j'étais beaucoup plus sérieux tout d'un coup. « Pour répondre à ta question... Je crois que c'est parce que je n'ai pas beaucoup évolué depuis que je suis adolescent... Mais je veux changer... ». Cette dernière phrase avait été prononcée à voix basse comme sur le ton d'une confidence mais c'était simplement une sorte de promesse envers moi-même. Je ne savais pas comment aborder le sujet, comment lui dire que je voulais me caser, arrêter de papillonner de femmes en femmes sans fidélité. Je ne voyais qu'une façon d'en parler : dire les choses comme elles me venaient, sèchement. Ca serait comme un pansement qu'on devait arracher d'un coup sec. « Evdokya, je voulais te demander quelque chose... Euh... Qu'est-ce que tu aimerais manger ? ». Espèce d'abruti ! Pauvre crétin de roi de l'esquive... J'étais même pas fichu de tenir ma promesse ! Quel lâche je fais ! Je baissais les yeux, honteux. J'étais un lâche et je n'étais pas doué pour changer de conversation. Elle devait bien se douter de quelque chose. Mon sourire me quitta pour de bon et une vague de nostalgie et de souvenirs me submergea.
J'avais peur de la suite de cette soirée. Qu'allait-elle me réserver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Ven 16 Oct - 15:29

Diego & Evdokya
We are bad for each other but we ain't good for anyone else


Heureusement, Diego sembla se détendre un peu plus à ce second baiser, ce qui me soulagea d’emblée, parce que j’avais craint pendant un instant, même si je ne l’avais pas vraiment montré, qu’il n’ait pas envie au fond que je sois là, qu’en fait, il m’avait laissée entrer simplement pour se montrer poli, parce que jamais je ne l’avais vu coincé de la sorte, surtout quand venait le temps de se faire des câlins, des bisous, que ce soit dans la chambre ou le canapé. Croyant sincèrement que le tout reviendrait à la normale, et que nous pourrions passer de la parole à l’acte, je fus rapidement prise de court quand, alors que j’avais posé cette question à titre de plaisanterie, Diego y répondit rapidement, de façon limite philosophique, bref, tout pour ne pas me plaire. Grimaçant légèrement, je ne sus même pas quoi lui répondre dans un premier temps, ne sachant que me poser des questions sur ce qui pourrait expliquer son comportement ; la fatigue ? Des tracas quotidiens ? Avant que je puisse trouver la réponse, Diego reprit la parole, venant à dire le propos que personne n’aimait entendre « je veux te demander quelque chose ». Dit de façon aussi sérieuse, cela n’augurait jamais rien de bon, ou du moins, c’était comme ça que je le voyais. Toutefois, je fus rapidement étonnée quand je l’entendis me demander la question probablement la plus banale qui existe, soit si je voulais manger quelque chose. N’arrivant même plus à tenter de comprendre son comportement, je demeurai stoïque, ignorant si je devais rire, me sentir vexée ou quelque chose du genre. Pourtant, ce n’était pas l’envie d’en rire qui me manquait, vraiment pas. Avant que je puisse dire quoi que ce soit, je vis que Diego avait le regard baissé, et je compris que ce n’était pas qu’une impression, que quelque chose l’embêtait. Sachant que ce n’était pas le moment de plaisanter pour le coup, je vins à lui dire :  « Ce n’est pas ça que tu voulais me demander hein ? » Sur ces mots, je passai mon doigt sous son menton, histoire qu’il relève celui-ci pour que je puisse le regarder dans les yeux. Je ne m’étais jamais gênée pour le toucher, et ce n’était pas situation qui allait changer ça. Ensuite, je lui dis :  « C’est gentil de t’en faire pour mon estomac, mais ça va pour le moment. Toi par contre, pourquoi ne me dis-tu pas ce qui t’embête tant ? » Oui, Diego et moi avions plutôt tendance à faire autre chose que parler quand on se voyait, mais je savais aussi tenir une conversation et écouter quand venait le moment. Et depuis mon emprisonnement, j’avais compris l’importance de prendre soin des gens en qui on avait confiance, qu’on appréciait. J’appréciais Diego, alors j’étais totalement prête à faire un effort pour lui, c’était la moindre des choses, à mon avis.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego A. Sanchez
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Michael
Messages : 151

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Lun 19 Oct - 21:46

Je n'avais jamais pensé qu'Evdokya était bête... Bien au contraire, je savais qu'elle n'était très loin d'être dupe alors... Pourquoi lui avais-je sorti le mensonge le plus pourri de la création ? Cette réflexion me remplit un peu plus de honte. Les yeux rivés sur mes pieds, j'entendis la belle russe me dire que je n'avais pas été franc, que ce n'était pas la question que je voulais lui poser. Elle avait raison. D'un doigt sous mon menton, elle m'obligea à la regarder. Pouvais-je lui dire ce que j'avais sur le cœur ? Je n'en savais rien et ça me tuerai à petit feu... C'était déjà cette indécision qui m'avait coûté la femme que j'aimais... ou plutôt, la garce que j'aimais. En effet, je pensais qu'Hannah avait un sacré côté garce pour avoir couché avec le témoin et meilleur-ami de son mari. « J'ai peur de te perdre si je te dis ce qui me tracasse. Tu sais, je t'aime beaucoup... », murmurais-je en lui prenant la main et en la serrant dans la mienne. J'avais besoin de ce simple contact pour aller plus loin. « Je crois que ma vie sentimentale ne me convient plus... En fait, elle ne m'a jamais convenue. Je me fais vieux et je ne me suis jamais posé. J'ai toujours passé d'une femme à une autre sans réellement m'y attacher. Elles sont toujours restées des amies pour moi, rien de plus. J'aimerais fonder une famille mais je crois que c'est trop ambitieux pour moi... Je ne peux même pas voir mon fils... Enfin... Je veux juste me poser, me caser, arrêter les aventures d'un soir ou les relations de « sex-friend ». Je veux plus, Evdokya. Mais, tu sais, ce n'est pas grave si tu ne veux pas... Je comprendrais si tu penses que je t'en demande trop. », lâchais-je d'un coup. Je ne voulais pas être interrompu. Je ne voulais pas perdre le cours de ma pensée. Malheureusement, dans ma précipitation, j'avais évoqué certaines choses qu'Evdokya ne savait peut-être pas -puisque je ne lui en avais peut-être pas parlé- comme mon fils. Si j'avais omis ça, la jeune femme a dû avoir un sacré choc. Honnêtement, j'étais terrifié. Et si elle réagissait mal ?

J'imputais le trouble que j'éprouvais au roman sur lequel je planchais et à tout ce qu'il pouvait faire ressurgir. Cependant, mon trouble ne tarda pas à être remplacé par une simple anxiété. Même si j'avais envie qu'Evdokya soit plus qu'une relation sexuelle, je ne voulais pas être privé de ce que j'avais d'elle : c'est-à-dire la simplicité de notre relation, son naturel. En fait, j'aurais préféré ne jamais atteindre mon rêve de famille si cela m'avait garanti la présence de la jeune femme à mes côtés jusqu'à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Lun 26 Oct - 18:15

Diego & Evdokya
We are bad for each other but we ain't good for anyone else


 « Non mais dis… Il m’en faut beaucoup pour me faire fuir. » fut ce que je répondis à l’adresse de Diego quand celui-ci me parut si hésitant à l’idée de me dire ce qui n’allait pas chez lui, commençant lentement mais sûrement à me frustrer. En effet, je n’aimais pas du tout ceux qui tournaient autour du pot et par conséquent, il m’était impossible de rester plantée là, attendre qu’il démêle ses émotions alors que clairement, il avait quelque chose à dire. Autant qu’il crache le morceau rendu là, peu importe les conséquences que cela pourrait avoir. Enfin, c’était ce que je me disais jusqu’au moment où soudainement, Diego me fit effectivement part de ce qui le chicotait et que là, je me surpris à regretter de lui avoir demandé de me dire la vérité. Il y avait peu de choses qui me faisaient peur dans la vie, mais depuis ce que j’avais vécu avec mon ex-petit ami, les relations amoureuses se trouvaient sur cette brève liste, peut-être même au sommet de cette fameuse liste. Voilà pourquoi, depuis que j’étais sortie de prison, je n’avais pas cherché à me poser, que j’avais simplement cherché à profiter de la vie, en toute simplicité, n’ayant pas envie de me casser la tête avec des choses qui m’avaient fait que du mal au bout du compte. À la lumière de ces faits, il était normal, en mon sens, que je demeure pas mal incrédule, et que je le fis savoir au jeune homme non pas par des dires, mais plutôt par un regard qui en signifiait encore plus long que des mots. Je n’avais pas voulu l’interrompre, je l’avais laissé aller jusqu’au bout de son discours, mais mon expression. Puis, à la fin, alors que je pensais que tout cela signifiait que nous ne pourrions pas continuer à nous voir simplement pour coucher ensemble, ce qui aurait pour effet de me frustrer, quand même, je me rendis compte qu’en fait, c’était limite s’il parlait de se poser… Avec moi. Franchement, il n’aurait pas pu choisir un propos plus déstabilisant pour ma personne. Pour toute réaction à la fin, j’éclatai de rire. Je ne m’expliquais pas pourquoi j’avais cette réaction, mais j’avais tout banalement éclaté de rire. Un rire franc, mais qui trahissait une certaine nervosité tandis que je lâchais à l’adresse de mon ami :  « Ce que tu peux être drôle ! » avant de continuer à rire un peu, puis finalement ajouter :  « Pendant un instant j’ai cru que tu voulais qu’on soit en couple ! » tout en continuant de rire, non pas parce que je ne savais plus comment réagir, mais parce que je m’étais rendu compte que le simple fait de prononcer ces mots avait provoqué un malaise que j’étais trop orgueilleuse pour laisser paraître. Toujours avec cet air à présent faussement amusé, je considérai alors Diego, espérant sincèrement que c’était une blague, tout son cinéma, et que nous pourrions passer à la case « au lit » dans les trois prochaines minutes, comme d’habitude.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego A. Sanchez
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Michael
Messages : 151

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Jeu 31 Déc - 0:10

J'étais certain qu'Evdokya n'avait aucune idée de ce que j'allais lui demander. En fait, j'étais sûr que c'était le genre de chose qui la ferait fuir mais j'avais quand même ouvert la bouche et je m'en voulais. J'avais regretté de m'être montré si honnête au moment même où les mots avaient franchi mes lèvres. Le regard de la jeune femme était des plus éloquent : d'abord un peu irrité parce que je tournais autour du pot puis incrédule parce que je parlais de couple et qu'elle n'était visiblement pas du même avis que moi. Finalement, elle éclata de rire et me dit que j'étais vraiment drôle. Elle pensait vraiment que c'était une blague ? Bon... Je crois bien que c'était le mieux à faire : lui dire que c'était une blague, passer à autre chose (en l'occurence au lit avec la belle) et ne plus parler d'histoire de couple. J'avais retenu la leçon. Le couple ce n'était pas pour moi.

-C'était une blague, beauté. Tu sais aussi bien que moi que je ne suis pas fait pour être en couple..., lui fis-je avec une pointe d'amertume dans la voix contrastant avec le sourire charmeur que j'arborais.

J'étais déçu mais je ne devais rien montrer. Je l'embrassais très brièvement avant de me lever du canapé. Je lui pris la main, la fis se lever et l'emmenai dans ma chambre. C'était bien pour ça que j'étais là, non ? Coucher avec elle, n'être qu'un homme passage, être celui que l'on appelait quand on avait besoin de lui mais que l'on oubliait le reste du temps. J'étais fatigué de ne pas être plus.

Arrivé dans ma chambre, je jetais un œil à mon ordinateur, toujours ouvert sur le traitement de texte, là où j'avais étalé mes sentiments et mon histoire avec la seule femme que j'avais aimé. Je me fichais bien que la brune lise ceci. Plus rien n'avait d'importance et surtout pas mes sentiments que je m'obligeais à taire. Je lâchais enfin sa main, me tournais vers la russe et l'embrassais avec une fougue que je ne lui avais encore pas montré ce jour-là. Je mordillais ses lèvres, jouais avec sa langue, collais son corps au mien comme pour qu'ils ne fassent plus qu'un. Sans me détacher d'elle, je la fis s'installer sur le lit, doucement, sans brutalité. Je n'étais pas le genre d'homme qui était brutal au lit. C'était peut-être pour cela que j'avais eu tant de conquêtes qui m'avait dit que j'étais le meilleur des amants. Malheureusement, je restais toujours l'amant. Je n'étais jamais l'homme, le petit-ami, le mari.

Pour Evdokya aussi, je n'étais rien de plus qu'un amant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Lun 4 Jan - 14:58

Diego & Evdokya
We are bad for each other but we ain't good for anyone else


J’avais cru à une blague, vraiment, et c’était pourquoi j’avais tant ri, parce qu’entre Diego et moi, ça n’avait jamais été plus compliqué que du sexe et pour tout dire, jusqu’à aujourd’hui, ça m’avait toujours très bien convenu. Pourquoi ? Essentiellement parce qu’il était hors de question que je souffre de nouveau comme j’avais souffert à cause de mon ex-petit ami, et surtout, il était hors de question que je me retrouve dans cette même galère que précédemment. Après, je ne disais pas que mon ami serait du genre à me mettre dans une pareille situation, mais il n’en demeurait pas moins que c’était plus fort que moi de ne pas avoir confiance, et je ne pouvais pas vraiment combattre cet aspect de ma personne. Cependant, quand j’entendis la réponse du jeune homme, je m’arrêtai soudainement de rire, parce que je me rendis compte que même s’il affirmait que c’était une blague, je crus sentir dans son ton de voix que quelque chose sonnait faux, totalement faux, et je compris que là, au fond, ce n’était certainement pas une farce; son air songeur quand j’étais arrivée, son manque d’enthousiasme, et là ça… Quelque chose ne tournait pas rond, et ça ne me faisait pas plaisir, mais pas du tout. Cependant, avant que je ne puisse ajouter quoi que ce soit, Diego reprit les choses en main et m’emmena dans sa chambre. Encore là, je n’eus pas le temps de prononcer un mot que je me retrouvais sur son lit, sa langue entrelacée avec la mienne, comme ça, sans qu’il me dise s’il en avait envie ou un truc du genre. Si c’était ça que je voulais, tant d’automatisme, j’aurais appelé un prostitué, tout simplement. Et ça, ce fut assez pour me confirmer que mes doutes étaient réels, que oui, il se passait quelque chose d’étrange. Malgré tout, je tentai de me convaincre que ce n’était pas le cas et je me laissai emporter dans le tourbillon de sensations que Diego tentait de provoquer, mais au bout du compte, ce fut moi qui m’emmêlai les pinceaux dans ma tête au point que je fis quelque chose que je ne pensais jamais faire, à savoir que je le repoussai, me décalai quelque peu sur le lit, et je dis:  « Il y a quelque chose qui ne va pas là. N’essaie pas de me prendre pour une idiote. Qu’est-ce qui se passe à la fin, bordel !? » En effet, même si je me refusais d’avoir une relation sérieuse, j’étais quand même un minimum sensible aux sentiments des gens, même si j’avais échoué à le prouver précédemment. On pouvait tous avoir une seconde chance, non ?

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego A. Sanchez
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Michael
Messages : 151

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Lun 4 Jan - 22:16

Malheureusement pour moi, la jeune femme n'était pas dupe. Elle voyait bien que je n'étais pas dans mon état normal et, cette fois-ci, elle fut moins douce. Elle se décala sur le lit et je vins prendre place à côté d'elle. Je passais une main dans mes cheveux un peu trop longs. Je crois bien qu'il était temps que je perde Evdokya.

-Je t'ai déjà dit ce que j'avais mais tu as cru que c'était une blague. Mais, merde, comprend moi ! J'ai 33 ans, je suis père de trois enfants mais je n'ai jamais été en couple avec qui que ce soit ! Et j'en ai marre. Je n'en peux plus d'aller d'une femme à l'autre parce qu'elles ne veulent de moi qu'une aventure d'un soir. Alors oui, j'ai été obsédé par la même femme pendant vingt ans mais maintenant, j'ai envie d'aller de l'avant. Je sais que tu ne veux pas d'une relation sérieuse mais je te l'ai quand même proposé parce que j'ai peur de te perdre... Et puis, qui sait ce que tu aurais pu dire.

Pendant ma tirade, je lui avais pris la main. J'espérais qu'elle se rende compte qu'avouer tout cela n'était pas chose facile pour moi. En fait, je détestais tout bonnement déballer mes sentiments. Je les considérais de bien peu d'importance part rapport à ceux des autres.

-Si tu veux tout savoir, tu peux lire ce que j'ai écrit sur mon ordinateur : c'est toute mon histoire. Et je ne suis pas fier de ce que j'ai fait.

Je baissais les yeux. Je ne me sentais pas capable d'affronter son regard ni de lui raconter, de ma propre bouche, mon histoire d'amour désastreuse. Cela ne m'était pas arrivé depuis longtemps mais j'eus réellement envie de pleurer. Je me sentais si faible, si inutile. Au final, je ne comprenais même pas ce que la russe faisait encore avec moi. Je ne voulais plus lui offrir ce qu'elle recherchait. J'avais changé, j'étais plus exigeant et je rêvais à une autre vie que celle que je menais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Lun 4 Jan - 22:37

Diego & Evdokya
We are bad for each other but we ain't good for anyone else


J’eus la confirmation définitive que ce n’était clairement pas une blague, ce que Diego avait raconté précédemment. En fait, c’était tout à fait le contraire; c’était une remise en question de sa vie en entier, sa vie qui n’avait absolument rien à voir avec la mienne. Premièrement, j’étais plus jeune, je n’avais pas d’enfant, et je n’avais pas eu de relation amoureuse sérieuse depuis Boris, et ça s’était plus que mal terminé. Pour le coup, je pouvais difficilement dire que j’allais faire preuve de compassion, mais tout changea à la fin de son propos quand il dit qu’il me l’avait proposé quand même parce qu’il ne voulait pas me perdre, et autant dire que cela me touchait, quand même. Pourquoi moi plutôt qu’une autre personne ? M’appréciait-il vraiment pour autre chose que mon corps ? Pour tout dire, cette idée ne m’était jamais passée par la tête, et elle me troublait maintenant. Oui, pour sûr, j’appréciais Diego, il était un des rares hommes vers qui je revenais souvent, parce que je préférais être avec lui qu’avec quiconque d’autre, mais au point d’avoir une relation sérieuse ? Non, ça ne m’était jamais passé par la tête, parce que les mots « relation sérieuse » ne passaient jamais dans ma tête et quand ils avaient la bonne idée de se taper l’incruste, je les chassais aussi rapidement qu’ils étaient venus volontairement. Réellement embêtée pour le coup, je ne pus résister quand mon ami me prit la main pour me placer devant l’ordinateur, me proposant de lire toute son histoire. Étonnée pour le coup, je le regardai, sans rien dire, et je tentai de lire, effectivement, mais après avoir lu une ligne, je perdis le compte et je relis la même, puis la même, et finalement, je compris que mes pensées prenaient le dessus. Par conséquent, je me redressai, et je dis:  « J’ai pas envie de te perdre non plus ! » Je n’avais pas vraiment réfléchi en disant cela, mais mine de rien, c’était vrai; Diego était un des rares hommes en qui j’avais encore confiance… Et j’avais craint pendant un instant que si oui, il voulait aller de l’avant, que tout s’arrête. À présent debout, je commençai à faire les cent pas, les bras croisés sur ma poitrine, tentant tant bien que mal de mettre de l’ordre dans mes idées. Cependant, parce que j’étais impulsive, je réussis à simplement lâcher, tandis que je repoussais mes cheveux vers l’arrière:  « Je t’apprécie, vraiment mais… C’est pas ma faute, depuis mon dernier petit-ami, les relations sérieuses, je ne peux juste pas penser à ça… J’ai pas envie de me retrouver dans la même merdier que la dernière fois… » Je n’avais pas l’habitude d’en parler ainsi, et pour le coup, je ressentis le besoin de m’asseoir, et ce que je fis, me laissant m’écraser sur le lit dans un long soupir en ne sachant pas quoi dire d’autre tant le tout me faisait drôle, parce que pour sûr, je ne m’attendais pas à ça ce soir, bien loin de là.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego A. Sanchez
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Michael
Messages : 151

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Mar 5 Jan - 21:55

Finalement, une partie des mots que j'attendais sortit de la bouche de la jeune femme. Elle ne voulait pas me perdre. C'était déjà ça. Sans dire un mot, je la regardai faire les cent pas. J'étais un peu perdu et je ne savais plus quoi dire. Honnêtement, je trouvais que j'avais été trop direct et trop... Je ne sais pas... Trop demandeur... Enfin, je n'aurais pas dû lui parler de nous mettre en couple. Elle « s'excusa » si on pouvait dire. En fait, elle m'expliqua la raison de son refus, puis elle alla s'asseoir sur le lit. Je vins prendre à nouveau place à côté d'elle et passais mon bras autour de ses épaules.

-Ne t'inquiète pas, tu ne me perdras pas. Je serais toujours là. Tu sais, j'aimerais sincèrement te dire que je te comprends mais ce serait mentir : je ne sais même pas ce qu'est une relation sérieuse puisque la seule femme dont j'ai été amoureux est la femme de mon ancien meilleur-ami. Je suis un piètre ami, je sais. Enfin... C'est pas bien grave. Sache juste que l'on est deux à s'être fait flouer par les gens qu'on aimait... Encore que mon aventure s'est un peu moins mal finie que la tienne.

Je l'embrassais une nouvelle fois mais cette fois-ci, ce fut sur la joue. Je considérais que l'embrasser sur les lèvres serait plutôt mal venu, je jouerai un peu avec ses sentiments alors que là, je lui témoignais juste mon affection et mon amitié. Je pris sa main dans la mienne, tentant de la rassurer du mieux que je le pouvais. Malheureusement, je n'étais pas très doué.

-J'ai conscience d'avoir gâché ta journée mais si tu veux, tu pourrais rester ici : je te ferais à dîner et tu pourras dormir ici ce soir, tu ne seras pas obligée de coucher avec moi... Enfin... seulement si tu en as envie. Je... Tu sais... Je ne te retiens pas, tu es libre, fis-je d'une voix timide en essayant de capter son regard.

Mon cœur se serrait dans ma poitrine à mesure que je songeais à un autre refus de la part de la jeune femme. Le pire des scénarii serait encore qu'elle parte sans dire un mot de plus. A vrai dire, je tremblais même à cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Ven 8 Jan - 17:04

Diego & Evdokya
We are bad for each other but we ain't good for anyone else


 « Je crois que t’es mieux ainsi, si tu veux mon avis… » fut tout ce que je trouvai à dire à mon ami quand il m’avoua ne jamais avoir eu une relation sérieux et ce, en toute ironie. Enfin, cela ne voulait pas dire que je n’étais pas sérieuse par rapport à ce propos, au contraire. En effet, pour avoir connu ce que c’était une relation soi-disant sérieuse, je ne voulais plus m’embarquer dans ce genre de chose. D’accord, je ne pouvais pas cacher qu’il y avait possibilité que je change d’idée quand j’aurai quarante ans et que je ne voudrai pas finir vieille fille parce qu’aucun de mes amis ne voulait faire le ménage pour moi, mais pour le moment, je ne voulais pas de relation sérieuse, parce que je ne voulais pas prendre le risque de tomber dans une transe qui me rendait complètement idiote et qui me faisait faire n’importe quoi. Mine de rien, j’avais beaucoup souffert de cette relation, encore plus que les gens ne l’auraient cru, encore plus que Diego ne pouvait l’imaginer, parce que jamais je n’étais allée au bout de mes explications. Malgré tout, j’étais contente qu’il le prenne en considération dans ses propos, alors je ne jugeai pas nécessaire de me lancer sur une explication quelconque qui serait pour sûr trop délicate, surtout pour moi. Au final, je restai silencieuse, me permettant quand même de sourire doucement quand Diego m’embrassa sur la joue. Je devais admettre, c’est le genre de petites attentions qui me manquaient une fois de temps en temps, même si je préférais m’en passer plutôt que de commencer à m’en faire pour d’autres trucs plus importants, plus graves. Cependant, je me permis de profiter du moment présent, où Diego semblait s’intéresser à moi pour autre chose que mes capacités au lit, et plus encore, je fus même touchée qu’il me propose de me faire à manger, que je dorme chez lui, sans me forcer. Était-ce cela qu’il voulait dire par « relation sérieuse » ? Si c’était ça, ce n’était en rien à ce que j’avais connu auparavant… Enfin bref, cela ne voulait pas dire que j’étais prête à plonger là-dedans, mais je pouvais quand même me permettre d’accepter, d’où le fait que je dis:  « C’est gentil… Je crois que si ça ne te gêne pas, je vais rester… Ce serait idiot de ma part d’aller m’enfermer seule dans mon appartement. » en riant doucement de façon encore une fois ironique, tandis que je le considérais après avoir haussé les épaules, attendant de voir ce qu’il dirait par rapport à ma réponse.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego A. Sanchez
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Michael
Messages : 151

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Sam 16 Jan - 12:07

Je haussais un sourcil quand elle me dit que j'étais mieux ainsi. Qu'entendait-elle par là ? Si elle voulait dire qu'une relation sérieuse ne valait pas la peine, je n'étais pas d'accord avec elle. Je me sentais vide et la présence d'une femme dans ma vie le comblerait, je le savais pertinemment. Et surtout, j'ai toujours rêvé de fonder ma propre famille, d'avoir une femme et quelques enfants, une maison où mes enfants se sentiraient bien et pourraient grandir sainement... J'avais des enfants, qui ne me connaissaient ou ne savait pas que j'étais leur père, mais pas de femme.

Dès qu'elle eu accepté ma proposition, je me levai pour me diriger vers la cuisine mais m'arrêtai sur le pas de la porte de ma chambre. « Tu es végétarienne... Je me trompe ? », lui demandais-je avant de faire un second impair. J'avais déjà osé parler de se mettre en couple alors je n'allais pas en plus lui faire un plat qu'elle ne mangerait pas. Surtout que ça serait la première fois qu'elle goûterait à ma cuisine. « Au fait, fais comme chez toi. », ajoutais-je après qu'elle eu répondu à ma question.

Je ne perdis pas plus de temps et me rendit dans mon « sanctuaire ». C'était en cuisine que j'arrivais le mieux à me vider la tête. L'écriture n'avait plus cette valeur thérapeutique qu'elle avait avant ; cuisiner était devenu ma thérapie. J'avais toujours aimé cuisiner, j'avais commencé enfant avec ma grand-mère quand je vivais en Argentine puis j'avais continué quand j'allais la voir pendant les vacances et, après sa mort, je m'y étais mis en solitaire. C'était certainement mieux ainsi car mes parents n'étaient pas les rois des fourneaux.
Pendant un instant, je considérais les ingrédients que j'avais à disposition. Qu'allais-je lui préparer ? Je me cassais beaucoup moins la tête quand il s'agissait de mon propre repas... « Ca te va un risotto aux champignons ? », lui fis-je environ trois minutes après être arrivé dans la cuisine. Je préférais éviter de cuisiner un légume qu'elle n'aimait pas. J'étais prudent, je savais que beaucoup de gens étaient plus difficile que moi pour la nourriture alors je demandais toujours avant de me mettre à cuisiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Lun 18 Jan - 14:10

Diego & Evdokya
We are bad for each other but we ain't good for anyone else


 « Non, tu ne te trompes pas. » fut tout ce que je répondis à Diego quand il vint à me confirmer mes goûts alimentaires. Ma réponse était très simple, certes, mais elle cachait une certaine surprise de ma part, cette surprise comme quoi il avait pris en considération ce détail me concernant, tandis que de mon côté, je ne me souvenais même plus le lui avoir mentionné. D’accord, peut-être qu’une fois, avant de faire commander de la pizza ou un truc du genre, j’avais mentionné que la mienne ne devait pas avoir quelconque viande, mon passage en centre d’incarcération m’en ayant complètement dégoûtée pour le reste de mes jours, mais je ne pensais jamais qu’il l’aurait retenu ? Perturbée et touchée pour le coup, je demeurai stoïque dans la chambre, sans savoir que dire par rapport à cela. C’était débile, je le savais très bien, mais en même temps, c’était probablement la première fois que quelqu’un portait vraiment attention à ce détail à mon sujet, ou bien juste n’importe quel détail me concernant qui n’était pas physique, ou du moins, pas visible tant que je ne le mentionnais pas. Souriant doucement à cette idée, je secouai toutefois vivement la tête tout de suite après pour ne pas me laisser aller dans des idées que je pourrais regretter par la suite, à commencer par repenser à cette idée de « couple » ou de relation sérieuse que mon ami avait évoqué plus tôt. Non, je ne voulais pas que ça fasse quoi que ce soit dans ma tête, il en était hors de question. Bien décidée à me changer les idées à présent, je décidai de me lever, me disant que bouger m’aiderait peut-être à me rafraîchir l’esprit, puis j’allai retrouver Diego dans la cuisine. J’arrivai au moment où il me demanda si le menu choisi me convenait. N’étant pas difficile, et trouvant surtout tout délicieux depuis que j’étais sortie de prison, je n’eus aucun mal à affirmer:  « Oui, ça me va parfaitement. », toujours avec ce même sourire un peu crétin que j’avais eu précédemment et qui, je le savais, ne m’allait pas du tout. Histoire de le chasser encore une fois, je m’approchai de quelques pas de mon ami, et je décidai de lui proposer:  « Est-ce que je peux faire un truc pour t’aider ? Je ne suis pas la plus douée en cuisine, mais je ne suis pas une empotée non plus… » Je n’avais pas dit cela ainsi pour être méchante, mais pour tenter de ne pas installer un malaise dans la discussion, d’où le fait que j’avais fait exprès d’avoir un petit rire nerveux avant d’attendre sa réponse.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego A. Sanchez
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Michael
Messages : 151

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Mar 19 Jan - 22:11

Quand elle vint dans la cuisine, Evdokya semblait un peu plus détendue. Au moins, elle ne me ferait pas la tête toute la soirée. Un sourire un peu niais naquit sur mon visage quand elle me dit que ça lui allait parfaitement. J'étais heureux de pouvoir cuisiner pour elle. Après tout, on se connaissait depuis quelques temps maintenant mais nous avions toujours commandé à emporter. Aujourd'hui, c'était différent. J'étais dans cette optique d'honnêteté alors je voulais dévoiler quelqu'une de mes facettes cachées dont mon amour de la cuisine. «Oh non, ne t'embête pas... Enfin, si tu veux faire quelque chose, tu peux m'apporter un verre de vin : tout est resté sur la table dans le salon. ». Je ne voulais pas rejeter totalement son aide mais plutôt la traiter comme une princesse. Je pouvais bien essayer de lui offrir ça pendant quelques heures. En plus, j'avais pris l'habitude de faire la cuisine seul alors j'étais un peu perturbé rien qu'à l'idée d'avoir quelqu'un dans ma cuisine. Pendant ce temps, j'avais commencé à m'occuper des champignons. Mes gestes étaient sûr. Ce n'était pas très dur : j'avais commencé à cuisiner quand j'avais cinq ans alors trente ans plus, j'étais des plus à l'aise avec la plupart des recettes... Encore que je trouvais la pâtisserie assez compliquée, cela demandait beaucoup plus d'attention et de minutie que les plats salés. J'éminçais ensuite un oignon, du persil et un peu d'ail. La partie terriblement ennuyeuse allait commencer. Quelques instants plus tard, je mis l'oignon à revenir dans une poêle avant d'y ajouter les champignons, le riz, la crème... Je me tournais alors vers la belle brune. « On a plus qu'à attendre. Dis-moi, pourquoi es-tu végétarienne ? En fait, je suis sûr qu'il n'y a pas de réponse ! Les goûts et les couleurs, comme on le dit, ça ne se discute pas. Ne t'inquiète pas, je ne te juge pas : je ne suis pas un très grand mangeur de viande. A vrai dire, j'en mange de moins en moins. ». Quand on attendait à deux, discuter restait la meilleure à faire. J'attrapais mon verre de vin et en bu une gorgée avant de lancer un sourire à la jeune femme. Qu'allait-il advenir de nous ? Je ne voulais pas que notre amitié cesse mais surtout, je voulais arrêter de mentir et de me montrer comme un homme que je n'étais pas : ce don juan sans foi ni loi en amour. Non, je n'étais pas ce séducteur, je voulais autre chose que des aventures sans lendemain, que des histoires anodines. Je voulais vivre mon grand amour. Oui, j'étais fleur bleue et l'avais toujours été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Lun 25 Jan - 20:28

Diego & Evdokya
We are bad for each other but we ain't good for anyone else


Pour sûr, ce n’était pas le genre de coup de main que je m’attendais à donner à Diego, mais si jamais c’était ça qui pouvait l’aider, alors je n’allais certainement pas lui priver de ce fameux verre de vin. Je finis donc par acquiescer à sa demande par un plaisantin:  « Tout de suite, chef ! » et je me rendis dans le salon où se trouvait effectivement le nécessaire pour lui servir la boisson. En quelques secondes, c’était chose faite. Me disant que je pouvais me le permettre, je décidai de m’en servir un verre également lorsque je revins dans la cuisine. Tandis que je m’y affairais, Diego vint à me poser une question qui, dans un premier temps, me laissa un peu perplexe, mais qui, au final, ne m’affola, vexa pas ou quelque chose du genre. En effet, celle-ci était parfaitement légitime, et surtout, mon ami ne l’avait pas posée avec une grimace comme s’il n’acceptait pas mon choix de vie ou quelque chose du genre. Inutile de mentionner que j’appréciais cela, même si me connaissant, qu’il approuve ou non, je m’en serais complètement moquée. J’avais fini de vivre en demandant constamment l’approbation des autres, parce que cela ne m’avait fait que souffrir par le passé. Maintenant, je vivais ma vie comme je l’entendais. Peut-être était-ce pour ça que je ne voulais pas une relation sérieuse, parce que je craignais de me sentir encore enfermée ? Jamais je ne m’étais posée la question précédemment, mais bon, il y avait tant de choses qui me rendaient réticentes que je ne m’étais pas attardée sur chacune d’elles, surtout que depuis un moment, l’occasion ne s’était pas présentée. Cependant, je jugeais que ce n’était pas le moment de ramener ce sujet délicat sur la table, compte tenu que nous avions finalement réussi à nous en éloigner, qu’importe si c’était pour un bref moment ou pas. Je me contentai donc de simplement répondre à mon ami, le plus sincèrement qui soit, parce que je jugeais que je pouvais me permettre d’être honnête avec lui:  « C’est pas vraiment une question de goût dans mon cas, en vérité, ça ne fait pas si longtemps que ça que je le suis. » D’accord, finalement, j’avais décidé de rajouter un petit préambule à ma réponse, mais je me disais que ça ne pouvait être que bénéfique pour mon explication. Après une brève pause, j’ajoutai:  « C’est juste qu’en prison, la nourriture, surtout la viande, était tellement infecte que ça m’a complètement dégoûtée d’en manger. » Au final, ce n’était vraiment pas compliqué de l’expliquer. Et puis, je pensais que ma raison était légitime, pas mal plus qu’un simple « Parce que je veux devenir verte comme une salade » ou un truc comme ça. Et puis, c’était mon choix, je vivais avec, et pour le moment, ça me convenait parfaitement.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego A. Sanchez
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Michael
Messages : 151

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Jeu 18 Fév - 21:58

Je remerciais la jeune femme d'un sourire. Je bus une gorgée tandis qu'elle m'expliqua ses préférences alimentaires. Je haussai un sourcil quand elle m'avoua que ce n'était pas une question de goût. Je doutais fortement que le végétarisme soit, dans la plupart des cas, une question de goût ; il me semblait que c'était surtout une question de choix, d'éthique et de conscience. Puis le mot « prison » se détacha de son discours. Elle avait fait de la prison ? Elle ne m'en avait jamais parlé. Je fermais les yeux. La jolie Russe avait beaucoup de secret et de mystère.

-Tu as fait de la prison ? Tu ne m'en avais jamais parlé... Qu'est-ce que tu as fait pour atterrir là-bas ? Ca a un rapport avec ton désir de ne plus être en couple ?, lui demandais-je d'une voix neutre.

Je m'étais aperçu qu'une seule chose pouvait faire dérailler toute une vie et marquer bien des aspects du caractère d'une personne. Cette chose était l'amour. L'amour nous mutilait jusqu'aux tréfonds de notre être. Je posais mon verre sur le comptoir et m'approchais d'Evdokya avant de la prendre dans mes bras. C'était ma façon de lui dire que, peu importe ce qu'elle avait fait, je n'avais pas peur d'elle, je lui faisais confiance et qu'elle n'avait pas lieu de se méfier de moi.

Curieusement, j'eus le sentiment que l'heure était venue pour moi de me séparer de mon bien le plus précieux qui était, d'une certaine façon, mon porte-bonheur. Je reculais et ôtais le pendentif que ma grand-mère m'avait donné en me demandant de le donner à quelqu'un qui compterait vraiment à mes yeux.

-Je sais que ça peut paraître déplacé mais j'aimerais vraiment que tu acceptes ceci... Ce n'est pas grand chose mais c'est un peu mon porte-bonheur. Dis-toi que ça signifie que ma porte te sera toujours ouverte peu importe ce que tu fais ou ce que tu dis., expliquais-je en lui glissant un petit crucifix assez simple, en argent avec une pierre précieuse sertie à l'intersection des deux branches, le tout monté en pendentif.

Ce geste me fit comprendre à quel point j'aimais les symboles. Cela semblait donner un sens à la vie. Les coïncidences avaient quelque chose de désagréablement banal et vulgaire. En bref, les coïncidences étaient d'un ennui mortel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else Dim 21 Fév - 0:51

Diego & Evdokya
We are bad for each other but we ain't good for anyone else


J’avais quelque peu oublié le fait qu’en général, quand on mentionnait le mot « prison », les gens avaient tendance à devenir incrédules, à avoir plein de questions ou même prendre peur. Dans le cas de Diego, heureusement, il n’eut pas de mouvement de recul ou quoi que ce soit, ce qui était une bonne chose. Autrement, je me serais sentie bien ridicule qu’il commence à prendre peur et me repousse par la suite. En fait, j’étais tellement soulagée de ce fait que limite, ses questions ne me dérangèrent pas, même si je devais admettre qu’elles étaient particulièrement délicates. C’est pourquoi il me fallut un bref moment de réflexion afin de trouver quoi lui dire exactement, puis en venant à la conclusion qu’il vaudrait mieux que je sois franche avec lui, j’avouai donc:  « En quelques sortes oui… » Enfin, ce n'était pas tous les détails, mais il me fallut quand même, à mon avis, prendre une pause avant de lâcher:  « J’étais dans une relation violente… Mon petit-ami me frappait et un jour, j'ai voulu me défendre et je l'ai poussé du balcon de notre appartement. » Je pensais, à mon avis, que c’était suffisant pour expliquer ce qui s’était passé. Je n'avais pas envie de me fourcher la langue avec le vocabulaire juridique qui expliquait comme quoi je l’avais agressé, mis en danger de mort et tout ça. Je savais bien que cette époque de ma vie me collerait à la peau probablement pour toujours, peu importe ce que je ferais, mais si je pouvais ne pas en parler, alors je ne pouvais que mieux m’en porter. Après, peut-être un jour, je serais prête à fournir plus de détails, mais pour le moment, je jugeais que c’était suffisant. De plus, cela laissa l’occasion à Diego de s’approcher et me prendre dans ses bras, geste qui me surprit dans un premier temps, mais je ne bronchai pas, surtout que visiblement, je n’étais pas au bout de mes surprises. Après quelques instants, il se recula, puis à mon étonnement total, il vint à m’offrir quelque chose qui, clairement, lui importait beaucoup. Ne sachant pas quoi dire dans un premier temps, je le regardai, interloquée, et je dis:  « Diego c’est… » J’étais sur le point de dire que c’était beaucoup trop, mais je craignis de l’insulter… Mine de rien, personne n'avait eu ce genre d’intention à mon égard, jamais… Bien souvent, je m'étais dit que c’était que je ne valais pas le coup, et en ce moment, ce fut tout ce à quoi je pensai, ce qui expliqua pourquoi je vins à lui demander:  « Tu es sûr… ? » sans ajouter quoi que ce soit d’autre. Après, peut-être était-ce sur un coup de tête, peut-être valait-il mieux qu'il y pense. Au moins, quand j’aurais cette confirmation, je ne pourrais pas me blâmer de ne pas l'avoir laissé réfléchir à ce fait.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
est tout bien bronzé !
Fiche RPG
Infos de base

MessageSujet: Re: DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else

Revenir en haut Aller en bas

DIEGO ▬ We are bad for each other but we ain't good for anyone else

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fiche Technique de Diego
» [Terminé]Aaaaaah c'est toi... [Ft. Diego]
» Diego M. Lutherbin
» (M) DIEGO BARRUECO, run for your life.
» Diego le Dingue, Rigger Humain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Little Bit Longer :: Ha’aheo No ‘O HonoluluBienvenue à Honolulu :: Alewa Heights :: Résidences-