Partagez|

YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées Lun 5 Jan - 21:16


Ysmaël & Evdokya
Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées
Date du RP: 5 janvier 2015
Moment de la journée: Début d'après-midi
Lieu précis du RP: Dans le sable Arrow
Autres informations à ajouter: Facultatif

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées Lun 5 Jan - 21:16

Ysmaël & Evdokya
Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées


« Ev ! C’est bon, tu peux aller en pause ! » Discrètement, afin que le patron ne me voie pas faire, je roulai les yeux au ciel pour une énième fois depuis que je travaillais dans ce stand. Pourquoi ? Non pas que je n’aimais pas avoir une pause de temps à autre, mais plutôt parce que je détestais qu’on m’appelle « Ev » J’avais un nom, et même s’il n’était pas simple à prononcer pour les gens d’ici, je l’avais quand même. J’acceptais les diminutifs, bien évidemment, mais celui-ci, par contre, pour une raison que je ne comprenais pas, m’horripilais. Et je ne me voyais pas vraiment commencer à rechigner contre celui-ci, sachant que le gérant semblait si désagréable qu’il serait capable d’appeler mon agent de probation au moindre mot plus haut que l’autre, et ça, j’en avais encore moins envie. De ce fait, je prenais sur moi-même, surtout qu’en fait, outre pour cela, je n’avais pas nécessairement à me plaindre, puisqu’il ne disait rien sur le fait que pour prendre ma pause, je n’allais pas simplement prendre mon sac, prendre une cigarette ou quoi que ce soit, puis aller passer du temps en solitaire au loin. Ce que je fis avant de quitter le stand, ce fut de me servir une bonne dose de glace à saveur de framboise bleue, puis finalement d’aller la manger au loin sans payer, puisque même s’il devait se mordre les doigts de m’avoir laissé un tel avantage, il m’avait garanti que je pouvais en manger autant que je voulais. Il ne s’attendait probablement pas à ce que j’en mange autant, mais bon, je m’en moquais quelque peu. Après tout, j’en mangeais que lorsque j’étais en pause, je me tenais toujours droite, je ne faisais jamais rien de travers, il n’avait aucune raison d’en avoir contre moi.

Sans attendre plus longtemps, dès que j’eus mon énorme glace bleue entre les mains, je sortis du stand, puis je commençai à marcher sur la plage afin de trouver un endroit un peu plus tranquille. Sitôt que je vis un petit coin de sable un peu plus isolé des gens qui se trouvaient là, je m’y assieds, puis je commençai à déguster ma glace sans me préoccuper de qui que ce soit, ne pensant jamais que celle-ci ferait des jaloux. Après tout, s’ils en voulaient une, ils n’avaient qu’à aller en acheter, le stand étant toujours là et toujours occupé. Le principe était simple, mais pourtant, ce n’était pas tout le monde qui le comprenait. En effet, quelques minutes après que j’eus commencé à profiter de ma pause – et de ma glace – une gamine qui devait avoir environ trois ans s’approcha, venant me demander d’avoir de la glace en pointant celle que j’avais entre les mains. Ma réponse fut simple et claire, je lui dis : « Non. » Même un enfant de trois ans devrait comprendre ce genre de chose, mais elle, ce ne fut pas le cas, puisqu’elle renchérit en insistant, si bien qu’au bout d’un moment et de quelques refus, je finis par m’énerver, puis je dis : « Je t’ai dit non ! Maintenant fiche-moi la sainte paix ! » La réaction de la petite fut instantanée; elle se mit soudainement à pleurer, mais puisque cela ne me faisait ni chaud, ni froid, je me contentai de simplement marmonner : « C’est ça, va pleurnicher à ta mère, sale gamine. » avant de continuer à manger comme si rien ne s’était passé.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysmaël N. Seven
est tout bien bronzé !
ADMIN ϟ Tout mimi !
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: Octobre 2011
Lieu de résidence: Maison sur pilotis au bord de la plage de Waikiki
Statut civil: En couple avec Emmalee & papa de deux enfants
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Camille
Messages : 438
Date de naissance : 30/03/1994
Age : 23
Avatar : Adam Gallagher
Emploi : Animateur pour enfants à la piscine de l'hôtel

MessageSujet: Re: YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées Mer 11 Fév - 16:31

Evdokya & Ysmaël
Voilà quelques jours déjà que l’école avait repris, enlevant de nouveau ma fille à notre cocon familiale, après les fêtes. Je savais que c’était pour son bien et que je n’avais pas vraiment le choix, mais pourtant, c’était toujours difficile de la voir grandir et s’éloigner de moi. Heureusement cette nouvelle expérience la ravissait et Emma et moi avions droit à un compte rendu détaillé de toutes ses activités de la matinée. Car en effet pour l’instant, elle n’y allait que pour la demi-journée, pour qu’elle puisse se reposer l’après-midi. Et en cette fin de semaine, comme je terminais le boulot à midi, je pus aller chercher ma petite princesse à la sortie de l’école. J’avais comme optique de passer le reste de la journée avec elle, mais avant ça, nous devions rentrer à la maison pour manger et elle,  pour faire sa sieste avant d’envisager une quelconque sortie. Tout ce passa bien et je préparais les affaires de ma fille pendant qu’elle dormait, car je comptais l’emmener à la plage qui se trouvait à deux pas. J’étais certain que cela lui ferait plaisir, car elle y était habituée depuis toute petite et était très à l’aise dans l’eau. A son réveil je lui annonçais la bonne nouvelle et elle fut toute excité jusqu’au moment de partir. Je riais doucement en la voyant marcher au pas de course devant moi, sur le trajet jusqu’à la plage. Une fois arrivé, je nous trouvais un espace libre où j’étendis ma serviette et j’eu à peine le temps de lui retirer sa robe, qu’elle courrait déjà vers l’eau. Je la suivis rapidement et la surveillais jouer et rire aux éclats lorsque les vagues atteignait ses petits pieds. Par la suite je la pris dans mes bras et l’emmenait plus loin, comme elle adorait et je m’amusais à l’arroser pour l’embêter. Après un bon moment passer dans l’eau, je décidais de retourner sur le sable, faisant bouder ma Candice qui regrettait déjà la mer. Je la rassurais en lui disant qu’on y retournerait après et elle retrouva finalement le sourire en voyant d’autres enfants qui faisait un château de sable, qu’elle rejoignit pour les aider. Je m’installais alors sur ma serviette et profitais du soleil, vérifiant mon téléphone, tout en surveillant ma petite fille s’amuser. Je détachais mon regard d’elle pendant quelques instants et lorsque je me re-tournais dans sa direction, elle n’y était plus. Je me redressais donc pour la chercher et c’est des pleurs, que j’aurais reconnu entre mille, qui m’alertèrent et me firent me lever d’un bond. Je les suivis donc, inquiet et trouvais Candice en pleurs à côté d’une femme, assise, de dos et dont je ne voyais pas le visage. J’accourais donc vers elle et en arrivant, je pus entendre les derniers propos de la femme qui insultait mon bébé. Abasourdi, je fronçais les sourcils et prit ma fille contre moi, avant de lâcher, furibond. « Hey ! Ça va pas de parler à ma fille comme ça ?! C’est qu’une enfant ! Vous lui avez fait quoi ?! » Je tenais la petite contre moi et la berçais, caressant ses cheveux pour la calmer, tout en marmonnant à l’encontre de ma voisine que je ne daignais même pas regarder.  « Pauvre folle va. »


_________________

CANDICE & MONROE

Quand on pardonne, on aime. Et quand on aime, la lumière divine descend sur nous.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées Lun 16 Fév - 14:36

Ysmaël & Evdokya
Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées


Maintenant que la petite pleurnichait, puisqu’elle avait peut-être compris qu’elle n’aurait pas de glace, pas de ma part, en tout cas, et pas gratuitement, je pus finalement vaquer à mes propres occupations, espérant seulement que quelqu’un viendrait s’occuper d’elle bientôt, ou bien qu’elle partirait vers ses parents, puisque si je pouvais encore le supporter pour le moment, je n’allais pas endurer une éternité le fait qu’elle chialait non loin de moi. Étrangement, je fus rapidement exaucée; un adulte s’approcha pour venir la prendre dans ses bras, mais contrairement à ce que je crus, à savoir qu’il allait penser que sa fille était tombée sur un petit caillou et partir avec elle sans un mot, le jeune homme s’adressa à moi, me faisant comprendre qu’il m’avait probablement entendu parler à sa gamine précédemment. Légèrement agacée d’avoir été démasquée, alors que je n’avais pas demandé à ce qu’on vienne m’aborder dans un premier temps, je répondis, bien rapidement : « Fallait juste bien l’élever, c’est tout ! » mais cela ne changea pas grand-chose. Je n’eus pas droit à des excuses ou quoi que ce soit du genre, ce fut tout à fait l’inverse. Pour en ajouter une couche, le père me cracha dessus que je n’étais qu’une folle. Ne supposant pas d’être insultée de la sorte, alors qu’à la base, je n’y étais pour rien – d’accord, oui, j’y étais pour quelque chose, mais si on ne m’avait rien demandé, je n’aurais rien fait – je rétorquai rapidement, sans même prendre la peine de regarder mon assaillant : « Les capotes, ça existe hein ! » dans l’intention de lui faire comprendre que s’il n’était pas capable de dresser son enfant correctement, alors il avait qu’à ne pas en faire. Franchement, je ne comprenais pas ces gens qui avaient des enfants sans avoir cette capacité de s’en occuper. Par exemple, moi, je savais déjà que je ne les supporterais pas, alors je n’allais pas mettre des fardeaux de plus sur cette Terre si c’était pour les envoyer valser dans le mur après. Exaspérée de la présence de ces deux personnes gênantes, je daignai par la suite tourner le regard en leur direction, une nouvelle bouchée de ma glace dans la bouche. Cependant, je faillis bien recracher cette dernière lorsque je me rendis compte que le jeune homme avait un visage qui m’était familier. En effet, si je ne me trompais pas, cette personne qui se tenait devant moi était cette personne que je voulais voir en venant ici, à savoir mon frère, Ysmaël. En fait, non, j’étais certaine que je ne me trompais pas, autrement, je ne me sentirais pas ainsi; le cœur pincée, légèrement hésitante. Que devais-je faire ? Prétendre que rien ne s’était passé et m’adonner à nos retrouvailles ? Ce n’était pas vraiment possible dans mon cas, bien malheureusement. Choisissant plutôt de garder ma contenance, je fis un sourire innocent, un peu con, je lâchai : « Ah bah alors je comprends tout maintenant… », bien consciente de la tonne de sous-entendus dégradants que pouvait contenir cette phrase, et surtout une certaine confusion pour mon frère, qui, visiblement, je m’avait pas reconnue. Histoire de lui faciliter un peu la vie, mais pas trop, je conclus en affirmant : « Salut Maël, ça faisait longtemps. », reprenant ensuite une bouchée de glace comme si de rien était, bien curieuse de voir sa réaction.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysmaël N. Seven
est tout bien bronzé !
ADMIN ϟ Tout mimi !
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: Octobre 2011
Lieu de résidence: Maison sur pilotis au bord de la plage de Waikiki
Statut civil: En couple avec Emmalee & papa de deux enfants
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Camille
Messages : 438
Date de naissance : 30/03/1994
Age : 23
Avatar : Adam Gallagher
Emploi : Animateur pour enfants à la piscine de l'hôtel

MessageSujet: Re: YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées Sam 25 Juil - 0:12

Evdokya & Ysmaël
Alors que l’après-midi s’annonçait parfaite pour une sortie à la plage entre père et fille, tout fut compromis lorsqu’Ysmaël perdit sa fille des yeux. Son sang se glaça, car c’était là la pire chose qu’il pouvait arriver à un parent et en l’espace de quelques secondes il s’imagina déjà des choses atroces. Heureusement pour eux, Candice n’était pas partie très loin, à seulement quelques mètres, mais elle semblait avoir fait une mauvaise rencontre à en croire ses pleurs et l’attitude malpolie de la femme qui se trouvait à côté d’elle. En effet, elle ne faisait rien en voyant un bébé pleurer à côté d’elle, mais en plus, cela la dérangeait. Maël fut surprit et agacé par un tel comportement, ne se gênant pas pour engueuler la personne qui insultait ouvertement sa fille. Il serra la petite dans ses bras en la berçant pour la calmer, ne prenant plus vraiment attention à la femme qui ne méritait nullement son attention. Seulement, elle n’avait pas l’air de vouloir se laisser faire non plus, ne faisant qu’exaspérer davantage le jeune homme qui n’allait pas tarder à sortir de ses gonds si elle continuait d’attaquer sa progéniture et son expérience de père par la même occasion qu’elle ne connaissait absolument pas. « Et fallait pas venir ici si nous n’aimez pas les enfants, personne ne nous retiens ! Elle ne vous a rien fait, elle c'était seulement éloigner ! » Défendit-il coute que coute Candice qui n’avait surement pas dû faire de tort à cette femme, car elle était vraiment adorable. A son tour, il l’insulta parce que c’était incroyable de voir quelqu’un traiter ainsi une gamine inoffensive de trois ans. La seconde remarque fusa et Ysmaël n’en crut pas ses oreilles, elle lui cloua le bec quelques secondes tellement il était choqué, avant de se tourner vers elle, hors de lui. « Excusez-moi ?! Vous êtes qui pour me juger et me parler comme ça vous ? Vous n’êtes surement qu’une vieille fille frustré et jalouse parce que vous n’avez pas l’utilité d’utilisé des capotes ! » La colère l’avait aveuglé et avait emporté ses paroles, mais une fois qu’il se calma et entendit la voix beaucoup plus douce de son interlocutrice, il fut intrigué et se tourna de nouveau pour la regarder pour comprendre ce qu’il en était. Et là, il blêmit en reconnaissant sa sœur qu’il venait d’insulter avec cruauté pour se venger. Bien qu’il aurait voulu se cacher, cela n’était pas possible et ses épaules s’affaissèrent légèrement en la regardant, donnant vraiment l’impression d’être un gamin qui venait de faire une bêtise. Ce qui en soit était la vérité, de plus qu’Evdokya n’en menait pas large non plus et semblait tout aussi mal à l’aise. Au fond, savoir que sa sœur avait dit ces mots blessants à l’encontre de sa nièce et de son propre frère, fit encore plus de peine à Maël, mais il le cacha, car la situation était complètement incongrue et qu’elle ne pouvait pas le savoir. Reste que c’était une surprise totale de la voir là, lui qui n’avait pas eu de ses nouvelles depuis si longtemps et ne s’imaginait surement pas tomber sur elle de la sorte. Il déglutit en la regardant, répondant timidement. «  Evy… Ouais, ça fait un bail… Qu’est-ce que tu fais ici ? » Il n’osait pas vraiment s’excuser pour l’incident et faisait comme si de rien n’était pour l’instant. Candice quant à elle avait fini par se calmer et se cachait dans le cou de son père, regardant avec attention la situation qui se déroulait sous ses yeux et qui semblait avoir de l’importance.


_________________

CANDICE & MONROE

Quand on pardonne, on aime. Et quand on aime, la lumière divine descend sur nous.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées Sam 1 Aoû - 20:51

Ysmaël & Evdokya
Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées


J’aurais pu passer des heures à m’engueuler de la sorte avec le jeune homme. Toujours désireuse de tenir mon bout jusqu’à la fin, j’aurais tenu le coup jusqu’à ce qu’il en ait marre et se casse, ou bien que la police débarque parce qu’on criait trop fort, mais ça, je ne l’espérais pas vraiment, vu ma libération plus ou moins récente. Cependant, lorsque je me rendis compte que je connaissais ce jeune homme, encore plus que je n’aurais pu m’en douter au moment où nous avions échangé nos premières paroles salées, cette dispute devint finalement sans aucun intérêt. De toute façon, j’étais trop étonnée et perturbée du fait de revoir mon frère en ces lieux, totalement au hasard, pour continuer à m’engueuler avec lui. Et puis, il fallait l’admettre, ce serait complètement ridicule, surtout qu’après lui avoir fait remarquer que je le connaissais, celui-ci sembla me reconnaître à son tour, faisant en sorte que je ne pouvais plus me cacher ou continuer de me défouler dessus comme ça, comme si on ne se connaissait pas. Étrangement, je n’avais pas envie de me cacher non plus. Bien sûr, cela me rendait un peu plus vulnérable dans cette situation, mais sachant que j’étais restée à Honolulu seulement dans le but de voir mon frère et éventuellement admettre qu’il avait eu raison il y a cinq ans quand j’étais partie, dissimuler mon identité aurait été complètement stupide, quand même. Toutefois, cela ne voulait pas dire que j’allais le faire ici et maintenant. Bien sûr, j’en aurais eu l’occasion au moment où Ysmaël me demanda ce que je faisais là, mais me jeter dans ses bras, marcher sur mon orgueil et dire qu’il avait eu raison, ce n’était pas pour moi, mais pas du tout. Après tout, ce n’était là qu’une intention, rien ne disait que j’aurais le courage de le faire un jour ou l’autre. Pour le moment, tout ce que je sus faire, ce fut de simplement répondre, dans un haussement d’épaules : « Je mange une glace, ça ne se voit pas ? » J’étais parfaitement consciente que je venais de lui sortir la réponse probablement la plus impertinente qui soit, mais je l’assumais parfaitement. Plus que ça, j’ajoutai même une touche s’insolence à mon propos en regardant toujours mon frère dans les yeux et en prenant une nouvelle bouchée de ma glace, lentement, la dégustant bien comme il faut. Je me doutais bien que cela allait fort probablement frustrer sa gamine, mais si elle voulait vraiment une glace, alors elle n’aurait qu’à en acheter une, comme tout le monde. Puis, une fois que j’eus terminé ma bouchée, je considérai mon cadet puis je poussai l’insolence à un autre niveau, en lui demandant : « Et toi alors, qu’est-ce que tu fiches ici ? Tu n’as pas d’autres mômes à aller faire ? » Je n’avais clairement pas pu m’empêcher de faire une référence à ce dont nous avions « discuté » précédemment, mais c’était mon genre, tout à fait mon genre, et je me doutais bien que mon frère le savait déjà, à moins qu’il ne l’ait oublié, ce qui aurait très bien pu arriver après toutes ces années.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysmaël N. Seven
est tout bien bronzé !
ADMIN ϟ Tout mimi !
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: Octobre 2011
Lieu de résidence: Maison sur pilotis au bord de la plage de Waikiki
Statut civil: En couple avec Emmalee & papa de deux enfants
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Camille
Messages : 438
Date de naissance : 30/03/1994
Age : 23
Avatar : Adam Gallagher
Emploi : Animateur pour enfants à la piscine de l'hôtel

MessageSujet: Re: YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées Mar 1 Sep - 16:20

Evdokya & Ysmaël
Alors qu’Ysmaël vivait un mauvais moment à cause d’une femme particulièrement méchante, celui-ci fut pris de court lorsqu’il découvrit que cette horrible personne était en réalité sa sœur. Sœur qu’il n’avait plus vue depuis des années, malgré qu’ils n’aient jamais été très proches, son silence avait été étonnant et il ne l’avait pas vraiment apprécié. Et la retrouvé ainsi, en train de l’insulter lui et sa fille le laissait sans voix pendant quelques instants, en la dévisageant. Elle semblait aussi gêner que lui par la situation, s’en voulant d’avoir insulté son ainé, bien que ce soit elle qui ait commencé et qu’il n’ait fait que se défendre. Mais maintenant il était plus étonné par la présence de sa sœur que par ce qui venait de se passer, c’est pourquoi il ne dit rien à ce propos et lui demanda plutôt ce qu’elle faisait ici. Et sa réponse était loin d’être celle qu’il attendait, puisqu’elle semblait plutôt se moquer en lui en affirmant être en train de manger une glace, ce qui était évident. Confus, il la regarda d’abord bêtement, croyant à une blague, mais Evdokya n’ajouta rien et resta aussi sérieuse que quelqu’un pouvait l’être en mangeant. « Hum.. bon appétit. Mais je voulais dire à Honolulu. » Il précisa, mal à l'aise, même s’il se doutait un peu qu’elle avait compris le sens de sa question. Candice quant à elle, qui se faisait silencieuse jusque-là, tendit sa main en direction de sa tante et marmonna en râlant qu’elle aussi en voulait une. Il la berça alors doucement pour la faire patienter. « Après chérie. » Elle se mit alor ronchonner, mais n’ajouta rien, gardant seulement une moue boudeuse sur le visage. Finalement, la jeune femme reprit la parole, mais ce fut une fois de plus pour lâcher une réplique cinglante. Sans doute voulait-elle seulement faire une blague à propos de leur altercation pour dédramatiser la situation, mais pour Maël, il était bien trop tôt pour en rire et cela lui resta en travers de la gorge. Il avait fallu qu’elle en rajoute une couche, et bien qu’il aimait sa sœur, il n’allait certainement pas se laisser faire, car il se sentait plus insulté qu’autre chose. Elle était partie depuis bien longtemps et ne connaissait rien de sa vie aujourd’hui, même si ce n’était pas toujours facile, il aimait sa famille et savait qu’il pouvait compter sur eux, contrairement à Evdokya qui avait préférer déserter. Il fit de son mieux pour garder son calme, si elle voulait jouer à ça, alors elle l’aurait. « Je vis ici tu sais et je profitais d’une après-midi avec ma fille, ça ne se voit pas ? Ravi de te revoir aussi, toi et tes jugements. » Il la regarda, fâché à présent et soupira. Il n’avait pas imaginé ce genre de retrouvailles et il ne comprenait même pas pourquoi elle l’attaquait de la sorte, car lui ne voulait certainement pas ce disputé avec elle. Alors il ajouta, peiné d’en être arrivé là. « Vraiment Evdokya ? C’est tout ce que tu as à me dire ? »


_________________

CANDICE & MONROE

Quand on pardonne, on aime. Et quand on aime, la lumière divine descend sur nous.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées Sam 5 Sep - 13:35

Ysmaël & Evdokya
Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées


Je me disais que jouer la carte de l’insolence pourrait peut-être marcher et que par conséquent, je pourrais m’en sortir sans être obligée de faire quelconque confession que je n’étais pas prête à faire pour le moment, mais je me rendis compte au bout d’un petit moment que ce ne serait pas assez. Ce ne fut pas parce que je n’avais pas espéré assez fort et que je ne m’étais pas assez efforcée de l’enquiquiner suffisamment pour qu’il n’ait plus envie de me parler. Tout d’abord, j’avais fait exprès de ne rien dire, manger une autre bouchée de ma glace en haussant les épaules quand il me demanda indirectement ce que je faisais à Honolulu, puis j’avais fait exprès de poser cette question cinglante qui sembla le provoquer. Satisfaite, je n’attendais qu’il parte avec son enfant et qu’il me laisse tranquille, qu’il me laisse prendre du recul par rapport à ces retrouvailles et que je voie si je voulais encore m’expliquer auprès de lui, comme je m’étais promis que je le ferais. Après tout, quand je m’étais fait cette promesse, je ne savais pas quand et comment j’allais le recroiser et par conséquent, je ne savais pas si j’aurais le courage de le faire. En ce moment, il était évident que je ne l’avais pas, ce courage, vu comment je tentais de me dérober. C’était très lâche de ma part, et je m’en rendis compte lorsque je constatai qu’en fait, cela m’avait amusé que quelques secondes, voir mon frère piquer un fard de frustration. Rapidement, je perdis mon sourire, je me sentis limite coupable de ne pas être plus loquace que ça, de tout gâcher, d’une certaine façon, mais je ne le fis pas savoir, j’étais beaucoup trop orgueilleuse pour m’excuser. Le considérant alors encore et toujours d’un air sérieux, guettant ses faits et gestes, jusqu’à ce que soudainement, lui aussi semble exaspéré de ce petit jeu et en vienne à me demander si c’est tout ce que j’avais à lui dire. Je n’allais pas le cacher, je ne demeurai pas totalement insensible à ce propos. Non pas que cela m’étonnait, parce que je n’allais pas le cacher, moi-même j’en étais limite venu à me poser cette question à moi-même par rapport à mes intentions précédentes et tout ce qui venait avec, mais plutôt parce que je me sentais en parfait dilemme; devais-je jouer la même carte de l’insolence en me disant que cette fois-ci, ça allait marcher, ou bien devais-je abaisser ma garde ? Me doutant bien qu’il n’allait pas me croire si je venais à lui dire que j’étais désolée, qu’il avait raison par rapport à Boris et tout ce qui venait avec, je finis par me frustrer par rapport à cette situation, puis je lui dis, un peu plus froidement : « Que veux-tu que je te dise, Ysmaël ? Que veux-tu entendre ? Tu veux que je te saute au cou et que je te dise que je suis heureuse de te voir, que je fasse des papouilles à ton mioche comme si rien ne s’était passé ? Non, je n’en suis pas vraiment convaincue. Donc demande-moi ce que tu veux, si ça peut te rendre content, et on va en rester là. » D’accord, ce n’était pas la chose la plus brillante du monde à faire, mais c’était malheureusement tout ce que j’avais trouvé; tourner la situation à mon avantage, mélanger mon frère pour qu’il me dise quoi faire, histoire que moi, je puisse continuer à me protéger, encore et toujours, même si à ce point, je ne savais plus combien de temps je pourrais faire tenir cette carapace que je m’étais progressivement forgée.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysmaël N. Seven
est tout bien bronzé !
ADMIN ϟ Tout mimi !
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: Octobre 2011
Lieu de résidence: Maison sur pilotis au bord de la plage de Waikiki
Statut civil: En couple avec Emmalee & papa de deux enfants
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Camille
Messages : 438
Date de naissance : 30/03/1994
Age : 23
Avatar : Adam Gallagher
Emploi : Animateur pour enfants à la piscine de l'hôtel

MessageSujet: Re: YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées Dim 1 Nov - 18:48

Evdokya & Ysmaël
Incroyable. Jamais Ysmaël n’aurait imaginé croisé ici sa sœur qu’il avait vue pour la dernière fois à l’autre bout du monde. Mais par-dessus tout, il ne s’attendait pas à recevoir de telle critique de sa part et il ne comprenait pas son agressivité à son égard. Il essayait d’être gentil avec elle alors qu’elle avait insulté sa fille quelques minutes plus tôt et pourtant elle n’avait pas l’intention de changer de ton, qu’il soit un étranger ou son frère, cela ne semblait pas avoir de différence pour elle. Evdokya ne voulait certainement pas être déranger et interrogé de la sorte alors qu’il avait pourtant toutes les raisons de vouloir des explications. Au moins il était plutôt clair qu’elle avait un problème avec lui, même s’il ne savait pas lequel, mais il n’était plus l’adolescent qu’elle avait connu et il n’avait pas l’intention de se laisser marcher sur les pieds. Il n’hésita donc pas à lui rentrer dedans à son tour, déçu d’être traité ainsi par sa propre sœur, qui une fois encore, trouva le moyen de se défiler. Il soupira, ne sachant même pas quoi répliquer à ça, il était furieux, dégouté, mais surtout triste, lui qui avait toujours été proche de sa famille, se trouvait aujourd’hui loin d’elle et même une de ses sœurs le détestait sans raison. Certes, ils n’avaient jamais été très amis tous les deux, mais la perdre pendant si longtemps n’avait pas été facile pour ses parents et le reste de sa fratrie. « J’en sais rien, mais tu es partie il y a cinq ans sans rien dire, alors ce ne serait pas étonnant d’imaginer ce genre de retrouvailles. C’est pas tous les jours que je vois mes sœurs et généralement ça me fait plaisir, mais là… Je voulais sincèrement savoir ce que tu étais devenue, comment tu allais, mais je vois que c'est clairement pas la peine puisque ta famille ne t’intéresse plus, même si je ne comprends pas ce que je t’ai fait. » Il n’avait plus le cœur à lui crier dessus, alors il calma ses nerfs et la regarda dans les yeux, lui montrant plutôt qu’elle l’avait blessé, avec ses mots aujourd’hui et son silence lors des dernières années. « J’aurais juste voulu savoir pour tu avais disparu du jour au lendemain, mais si tu as mieux à faire vas-y, je vais pas te retenir contre ton gré. »


_________________

CANDICE & MONROE

Quand on pardonne, on aime. Et quand on aime, la lumière divine descend sur nous.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Evdokya Seven
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2010
Lieu de résidence: #301 Malua Drive, Alewa Heights
Statut civil: Célibataire. L'amour, c'est pas pour elle.
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Maïke, Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Ezra & Cameron
Messages : 72
Date de naissance : 11/11/1989
Age : 28
Avatar : AdélaideSEXYKane
Emploi : Vendeuse de glaces hawaiiennes sur la plage

MessageSujet: Re: YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées Ven 6 Nov - 15:28

Ysmaël & Evdokya
Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées


Depuis le début, je tentais tant bien que mal de me protéger de tout propos qui pourrait me rendre vulnérable, faible, et me pousser à dire quelque chose que je pourrais regretter par la suite. Cependant, Ysmaël me rendait la tâche de moins en moins facile en venant me dire que normalement, ça lui faisait plaisir de voir ses sœurs, sauf que là, ce n’était pas le cas, parce que je lui donnais clairement l’impression que ma famille ne m’intéressait plus, que je ne m’intéressais plus à lui. Tant bien que mal, je demeurai impassible, même si je trahis mon embarras par le fait que je lâchai ma glace, puis je croisai les bras, comme pour m’étreindre, en toute subtilité cependant, pour que mon cadet ne se doute pas d’à quel point il venait de retourner le couteau dans la plaie. Moi aussi, j’aurais bien aimé pouvoir, à un certain point, rentrer chez moi, faire pardonner mes erreurs, mais jamais je ne m’étais sentie assez à l’aise de le faire. Pourquoi ? Parce qu’au fond, je savais que ça leur faisait plaisir que je sois partie. Je n’avais jamais été aussi bien intégrée que mes sœurs et mon frère, et cela m’avait toujours fait mal. Le seul de qui j’avais été ne serait-ce qu’un peu proche, c’était Ysmaël, mais encore là, aujourd’hui, j’avais l’impression que c’était foutu, que jamais je ne saurais me faire pardonner mes erreurs, pas même auprès de la seule personne que je voulais qui me pardonne tout ça. Baissant la tête, je ne répondis donc rien, même si ce n’était pas l’envie qui me manquait de lui dire que non, il n’avait rien fait. Que tout était ma faute, que je le savais, que j’avais eu trois ans pour y penser dans ma cellule de prison. Ma fierté l’emporta toutefois une nouvelle fois, et par conséquent, je restai là, à l’écouter me demander pourquoi j’avais disparu du jour au lendemain. Sans que je ne le contrôle, un sourire ironique apparut sur mes lèvres, et je lui dis :  « C’est parce que je suis stupide, voilà, il n’y a rien à expliquer. » Ces dires ramenèrent à la surface ce que je considérais comme étant la personne que je projetais, celle qui se cachait derrière une carapace, puis avec un peu plus de confiance apparente, j’ajoutai :  « Mais ça, tu le savais déjà, comme tout le monde. Comme les vieux, puis les filles… », ramenant sur la table mon ancienne rancune envers tout le monde, de m’avoir rejetée comme cela. Et je n’en étais pas du tout fière, pas devant Ysmaël, qui n’avait jamais été aussi horrible que les autres. Il avait été, et il restait le meilleur. C’était moi qui étais trop nulle pour le lui dire et l’accepter.

_________________
DON'T PUT DIRT ON MY GRAVE JUST YET

I thought things couldn't get much worse but guess what they did. You hit my heart upside with a wrecking ball but that's what I get. But I'm not going nowhere I can live on my prayers 'Cause I'm done playin' nice I'm done running for life 'Cause you think that you got me scared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
est tout bien bronzé !
Fiche RPG
Infos de base

MessageSujet: Re: YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées

Revenir en haut Aller en bas

YSMAËL (+) Telle tante, telle nièce; deux vraies mal élevées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Telle mère, telle fille? [PV Leslie]
» une araignée et un cobra • owen.
» Etre ou ne pas être, telle est la question
» La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre. ⎜ Oksana
» Tel père telle fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Little Bit Longer :: Ha’aheo No ‘O HonoluluBienvenue à Honolulu :: Waikiki :: Beach-