Partagez|

MJA | Je suis misanthrope, ça te pose un problème?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Michael J. Andersen
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Diego
Messages : 124
Avatar : Nikolaj Coster-Waldau
Emploi : Policier et militaire à la retraite

MessageSujet: MJA | Je suis misanthrope, ça te pose un problème? Dim 2 Nov - 21:12


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Michael Jens Andersen
Tout est une question de point de vue


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Bonjour ! Moi c'est Michael J. Andersen. Puisque je suis né le 29 Juillet 1976 à Copenhague, j'ai 38 ans et je suis américano-danois. Pour gagner ma vie, je suis policier (et, pour info, militaire à la retraite), et ça me convient très bien, ou pas. Actuellement, je suis divorcé et père de deux enfants et je vis avec comme je peux. J'appartiens au groupe Malama Ka'aina et on me dit bien souvent que je ressemble à Nikolaj Coster-Waldau et franchement, ça me fait trop rougir !
A perdu sa jambe droite à la guerre ▼ Droit ▼ Intègre ▼ Honnête ▼ Tient ses promesses ▼ Courageux ▼ Esprit vif ▼ Misanthrope ▼Maniaque ▼ Bourru ▼ Complexé ▼ Traumatisé ▼ Parfois agressif ▼ Ironique ▼ Cynique ▼ Mène une vie saine : ne fume pas, boit rarement de l'alcool et fait régulièrement du sport ▼ Il est bisexuel et l'assume même s'il ne le crie pas sur tous les toits


Moi en hors-jeu
Salut les gens ! Alors moi, en vrai, mon nom c'est Eve, mais sur Internet, on me connait mieux sous le nom de Nevermind. J'ai maintenant 20 ans ans et toutes mes dents, et si je suis arrivé(e) ici, c'est parce que J'étais sur la "V1" et la "V2". Pour le moment, je pense que j'adore le fofo et ces merveilleux membres  Very Happy et je vous fais la promesse que je vais être ici environ 6j/7. Finalement, je crois bien avoir lu le règlement puisque Code OK par Maïke, même si en fait... tu t'es fait prendre au piège ! coeur et sinon 05

Code:
<t>Nikolaj Coster-Waldau</t> ∞ [i]Michael J. Andersen[/i]


Dernière édition par Michael J. Andersen le Mer 1 Avr - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael J. Andersen
est tout bien bronzé !
Would you be my Valentine ?
avatar
Fiche RPG
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Diego
Messages : 124
Avatar : Nikolaj Coster-Waldau
Emploi : Policier et militaire à la retraite

MessageSujet: Re: MJA | Je suis misanthrope, ça te pose un problème? Dim 2 Nov - 21:19


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
This is my story
Tout est une question de point de vue
Je me demande quand commence l'histoire d'une personne. Quand elle naît ou peut-elle commencer plus tard? Je vais commencer la mienne par ma naissance.

Le 29 Juillet 1976, dans un hôpital de Copenhague au Danemark. Mon père était un militaire danois, ma mère était une fleuriste américaine... Oui, la vie est ironique.. En tout cas, la mienne. Bref, un homme payé pour faire la guerre tombait amoureux d'une femme qui vendait des fleurs. Leur mariage a duré 28 ans, ils ont divorcé par la suite mais je n'ai jamais vraiment su pourquoi.

Ma vie n'avait rien de passionnant quand j'étais enfant. Les rares choses notables de mon enfance étaient le déménagement pour les Etats-Unis quand j'avais 5 ans, ma grande capacité à m'attirer des ennuis et mon manque d'intérêt pour l'école. Bien vite, je voulu être militaire comme mon père. En fait, j'admirais mon père. Vers mes 15 ans, je me rendais compte de mon potentiel de séduction. A vrai dire, beaucoup de filles craquaient sur moi et j'en profitais. J'avais ce côté vaniteux et prétentieux qui s'est évanoui avec mon entrée dans l'armée à mes 18 ans.  Pendant mon adolescence, je profitais : les filles, les fêtes, le sexe. Je gardais, néanmoins, une hygiène de vie qui m'a permis de ne toucher ni à la cigarette ni à la drogue de toute ma vie. Pendant mes années de lycée, j'étais sortis avec bon nombre de filles (Dont je n'ai aimé que deux ou trois filles), je ne me gênais pas pourquoi coucher avec elle et j'avais même réussi à mettre deux filles dans mon lit en même temps. C'était mon exploit de lycée. Mais entre toutes les filles avec lesquelles j'avais couché au lycée, une seule se démarquait du lot : Lena. C'était mon premier amour. Une fille adorable, altruiste, pas vraiment populaire. Elle a été ma dernière petite-amie durant mon lycée. On est resté quelque chose genre six mois ensemble. Quand je suis partis pour l'armée, elle m'avait embrassé une dernière fois avant mon départ. On s'est séparé ainsi.

Mon seul rêve était d'entrer dans l'armée, devenir militaire et protéger mon pays comme mon père l'avait fait avant moi. Pendant presque 10 ans, je me dis que j'avais trouvé ma voie. Quand on parle de l'armée, on parle souvent des camarades de chambrées et de cette solidarité. Oh, je l'ai connue... Je l'ai bien connue. A l'armée, j'ai rencontré mon meilleur-ami, James. En fait, c'était plus que de l'amitié entre nous. On était comme des frères, ou du moins c'était ce que je pensais.
En 1997, ma vie a effectué un virage à 180° un soir où James et moi étions sortis dans un bar. Il était plus de 3 heure quand on fut mis à la porte du bar. On avait pas vraiment envie de rentrer. James en avait encore moins envie que moi. Il m'avait attiré dans une ruelle mais j'étais tellement bourré que je ne m'étais pas rendu compte que ce n'était pas le bon chemin pour rentrer. Il m'avait plaqué contre un mur de la ruelle sombre, m'avait dévisagé un peu trop intensément pour que ce soit innocent, il s'était excusé avant de m'embrasser. J'étais encore innocent, d'une certaine manière, parce que j'avais du mal à réaliser que je pouvais connaître un homosexuel ou même l'être... C'était fou mais j'avais aimé ce baiser. Ce fut le début de la seule idylle homosexuelle de ma vie. Ce fut aussi l'un des plus grands drames de ma vie, avec la guerre en Irak. L'homosexualité n'était pas vraiment bien vu dans l'armée alors, James et moi, on se cachait pour vivre notre amour. Je n'ai jamais parlé de mon histoire avec James à qui que ce soit. C'était mon secret.
Puis il y eu le 11 Septembre 2001. Ce jour entraîna le reste de ma vie dans les ténèbres. Je ne perdis personne ce jour-là mais, à cause de ce fameux jour, toute ma vie a changé. En 2003, James et moi, ainsi que tout notre régiment, fûmes mobilisé en Irak. C'était notre première vraie guerre. Je n'y ai pas fait long feu. Quelques semaines après mon arrivée, je sautais sur une mine en protégeant l'un de mes camarades d'infortune. J'étais complètement sonné mais je n'avais pas perdu connaissance. Je ne percevais que la douleur. Je tentais de me relever sans y parvenir. Mes yeux tombèrent sur la traînée rouge et sur ma jambe, plus loin, détachée du reste de mon corps. S'en était fini de moi, de mon action en Irak et de ma carrière militaire. Je ne me souviens plus de mon rapatriement aux USA mais je me souviens de la visite de James, à mon chevet, à l'hôpital. Là, on ne s'était pas gêné pour s'embrasser devant tout le monde. Il n'y avait plus de honte à avoir, j'avais failli mourir et personne de l'armée n'était là. Pendant toute sa permission, James était resté à mes côtés. Il était là quand j'appris que le gars que j'avais sauvé en perdant ma jambe était mort. Il était aussi l'un des rares à ne pas avoir peur de ma jambe manquante. Il m'aimait plus que ça.

Perdre un membre rendait humble même si je ne le conseille pas. Perdre un être cher, ça vous rendait juste amer.

Quelques jours plus tard, je vis le nom de James aux informations. Il avait été tué dans une embuscade. J'étais ravagé. C'est aussi ce jour-là que mon amour du lycée réapparu dans ma vie. Lena, une infirmière. Je me souvenais encore de notre histoire. Elle avait pris fin avec mon entrée dans l'armée. Elle était mon premier amour et je l'avais abandonnée, et ceux sans regret à l'époque. Lena n'ont plus n'était pas rebutée par ma jambe manquante. En fait, elle était toujours amoureuse de moi. Ce jour-là, je vis aussi le fils de Lena, Caleb, il me ressemblait un peu trop pour que ce soit une coïncidence. Il ne devait pas avoir plus de 10 ans. Non, il n'y avait aucun doute à avoir : quand j'avais laissé Lena, elle était enceinte de moi.
Lena me confirma, sans que j'eu à le demander, que ce garçon était mon fils. J'étais père et j'avais raté tant de choses dans la vie de mon fils. Je ne voulais pas réitérer ça. Mais mon sale caractère a pris le dessus et détruit tout ce que je voulais construire.

Pendant quelques temps, je subis des séances de réadaptation pour apprendre à vivre avec une prothèse et des séances chez un psy. J'étais atteint de ce qu'on appelle un choc post-traumatique. En réalité, je n'étais pas vraiment affecté par ce que j'avais vécu pendant la guerre. J'en avais tellement peu vu là-bas que ce qui m'avait vraiment affecté était la mort du gars que j'avais sauvé et celle de James. Chaque endroit de mon quotidien me faisait penser à James et, pour mon bien-être, Lena décida que nous devions déménager. C'est ainsi que j'habitais à Nassau, Bahamas.

Du côté de mon couple avec Lena, nous avions repris notre histoire là où nous nous en étions arrêté presque une décennie plus tôt. Lena m'avait vu avec James, une fois, mais elle ne m'en parlait pas. Elle ne me posait pas de question sur mon histoire avec lui. Ca m'allait très bien car je ne voulais pas aborder ma romance avec lui. Lena faisait tout pour m'aider. Elle était un grand soutien et pour la remercier, j'étais irritable, plus ironique, plus colérique qu'avant. Elle me supportait. Puis elle fut de nouveau enceinte, à la fin de 2004. Sa grossesse et moi ne faisions pas bon ménage. Elle ne m'aidait plus comme avant et je râlais de plus en plus. Nous restâmes ensemble jusqu'à la naissance de notre second fils, William. Quelques mois plus tard, Lena me quittait, épuisée par mon comportement. Néanmoins, nous restâmes de bons amis. Je voyais souvent les garçons. J'étais beaucoup plus amusant avec eux qu'avec leur mère.
Après ma séparation avec Lena, j'avais repris le sport. Je ne supportais plus d'être inactif. Alors, certes j'étais handicapé mais je pouvais très bien courir avec ma prothèse et je pouvais travailler. Et surtout personne n'avait à savoir que j'étais amputé d'une jambe. Après avoir retrouvé une bonne condition physique, je devins policier. J'étais fait pour les forces de l'ordre. La sécurité et la protection d'autrui était ma seule préoccupation. Cependant, je ne pouvais pas dire que j'étais le flic le plus sympa du coin : je ne parlais presque pas, je cachais mon amputation et en dehors du travail, je ne voyais personne. En fait, je me mis à détester les contacts avec les Hommes, je me mis à les détester. Plus je passais de temps au contact des gens, plus je me rendais compte qu'ils étaient haïssables. Ce faisait la guerre, blessant des innocents. L'Homme était la crasse de la planète.
Comme je suis un homme compliqué, je suis resté flic. J'ai juste changé d'île. En 2009, je suis parti vivre à Honolulu, Hawaii. Je ne m'y sens pas plus mal qu'ailleurs. Mais surtout c'est calme et on me laisse tranquille, je suis pris pour l'ermite du coin, personne ne m'emmerde avec ses problèmes et je ne m'en porte pas plus mal. Bien sûr, j'exerce toujours mon métier sans le bâcler. A mon arrivée à Honolulu, je m'étais imposé une sorte de rituel  : chaque samedi soir -Si mon boulot ne me l'interdit pas-, j'allais m'asseoir sur la plage, je buvais, je pensais à James et, la plupart du temps, je pleurais. C'était l'un de mes deux secrets honteux avec ma bisexualité. Je croyais bien que jamais je ne me remettrais de ne pas être parfait, d'avoir cette petite « anormalité ». Maintenant, tout ceci est du passé : j'ai assumé cette différence et je vis avec sans me poser plus de questions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
est tout bien bronzé !
Invité
Fiche RPG
Infos de base

MessageSujet: Re: MJA | Je suis misanthrope, ça te pose un problème? Dim 2 Nov - 21:24

Rebienvenue !!!! Bon courage pour ta fiche !! 05
Revenir en haut Aller en bas
Maïke K. Bennett
est tout bien bronzé !
FONDA ϟ Complétement déjantée
avatar
Fiche RPG
Fiche RPG
A Hawaii depuis: 2006
Lieu de résidence: 235 Kalakaua Avenue, Waikiki
Statut civil: Mariée au plus beau des hommes et maman de la plus belle des marmailles qui peut exister. James, Lexie, Christopher, Everleigh, Liam & Noah, vous êtes toute ma vie. ♥
Infos de baseDouble(s) compte(s) : Chelsie, Axelle, Elliot, Lewis, Evdokya, Ezra, Cameron.
Messages : 1634
Date de naissance : 13/07/1987
Age : 30
Avatar : Julianne Hough
Emploi : Maître-nageuse & animatrice au Hala Kahiki Resort, actuellement à la maison pour s'occuper de sa famille.

MessageSujet: Re: MJA | Je suis misanthrope, ça te pose un problème? Dim 2 Nov - 21:27

Tu es des nôtres !
Ta fiche est approuvée !


Rebienvenue ! Very Happy

Tu fais maintenant partie de nos membres de façon officielle ! Toutes nos félicitations !

Maintenant que ta fiche est validée, tu peux procéder à plusieurs demandes afin de rendre ton intégration plus facile sur le forum ! Premièrement, tu peux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour te faire des amis, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou encore [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour tes liens importants !

Ensuite, pour avoir une maison, un rang personnalisé ou encore un lieu important pour ton personnage, tu peux venir jeter un oeil aux demandes diverses qui se trouvent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Finalement, si jamais tu souhaites avoir un RP, mais que tu n'as pas de partenaire, il suffit de venir poster [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] afin de te trouver un ami à qui parler !

Nous espérons que tu vas te plaire pendant ton séjour parmi nous ! 21

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
All we are is all I am
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alittlebitlonger.forum-canada.com
Contenu sponsorisé
est tout bien bronzé !
Fiche RPG
Infos de base

MessageSujet: Re: MJA | Je suis misanthrope, ça te pose un problème?

Revenir en haut Aller en bas

MJA | Je suis misanthrope, ça te pose un problème?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Qui suis je
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Little Bit Longer :: Komo Mai PalekaikoBienvenue au Paradis :: Your papers, please ! :: Fiches approuvées-